Yoka vainqueur par K-O pour son come-back

iconsport

Suspendu un an, pour avoir négligé les règles lui imposant de faire connaître sa localisation afin de se soumettre à des contrôles anti-dopage inopinés, Tony Yoka effectuait son retour à la compétition ce samedi à Antibes. Et malgré 386 jours d'absence sur les rings, le champion olympique 2016 est apparu "fit".

Le Français a pulvérisé Alexander Dimitrenko à la 3e reprise. Ses uppercuts destructeurs ont d'abord envoyé l'Allemand au tapis. A peine quelques secondes plus tard, Tony Yoka a envoyé son adversaire de manière spectaculaire dans les cordes, forçant l'arbitre à interrompre le combat.