Poids Lourds : Ortiz s'incline à nouveau face à Wilder



Il ne suffisait que d’un coup pour faire la différence. Et Deontay Wilder a attendu la septième reprise de sa revanche face à Luiz Ortiz, sur le ring du MGM Grand de Las Vegas, pour asséner un direct du droit qui a foudroyé sur place le Cubain, battu pour la deuxième fois seulement en 33 combats. Et pourtant, jusqu’à ce septième round décisif, la deuxième manche entre les deux boxeurs s’était révélée tout à fait équilibrée. Le « Bronze Bomber » a commencé fort en dominant les trois premières reprises sans avoir une garde irréprochable, ouvrant souvent la porte à des coups bien sentis de « King Kong ». Le Cubain a ensuite renversé la tendance face à un Deontay Wilder qu’on a surpris à plusieurs reprises en train de s’invectiver pour se relancer.

Ortiz a vu la foudre tomber sur lui



Après ces six rounds où les deux combattants ont fait relativement jeu égal et durant lesquels le spectacle n’était que trop rarement au rendez-vous, la septième reprise a vu un changement de rythme radical. Motivé par son équipe, Deontay Wilder a imposé à Luiz Ortiz une épreuve de force à laquelle le Cubain a tenté de répondre avec notamment un crochet du gauche qui a fait mouche mais sans faire ciller le « Bronze Bomber ». Mais ce qui devait arriver... arriva. Mettant un point d’orgue à terminer ses combats avant la limite, l’Américain a attendu les dix dernières secondes du round pour répondre à l’accélération de « King Kong » et le mettre au sol. Compté par l’arbitre de la rencontre, Luiz Ortiz n’a pas pu reprendre le combat, s’inclinant pour la deuxième fois face à Deontay Wilder. Pour la dixième fois de suite, le « Bronze Bomber » a défendu avec succès sa ceinture WBC de la catégorie des lourds. Un KO qui pourrait donner des regrets à Luiz Ortiz qui, selon le décompte des juges, était devant au score au moment d’être mis au sol (59-55, 59-55, 58-56).

Wilder confirme une revanche face à Tyson Fury



A l’issue de ce combat, Deontay Wilder a salué la performance de son adversaire, assurant comprendre pourquoi le Cubain est évité par les autres tenors de la catégorie que sont Anthony Joshua, Andy Ruiz Jr ou encore Tyson Fury. « En regardant boxer Ortiz, vous comprenez pourquoi aucun autre combattant dans la catégorie des poids lourds ne veut l’affronter. Il est très rusé, il se déplace avec stratégie et son intellect est très élevé, a analysé l’Américain à même le ring à l’issue du combat. A certains moments, j’ai dû prendre sa mesure. Il me fallait avancer puis reculer puis, en fin de compte, j’ai trouvé ma mesure. J’ai vu une opportunité et je l’ai saisie. Sur le ring, mon intellect est très élevé mais personne ne m’en donne le crédit. Je pense que je l’ai touché avec un crochet du gauche plus tôt dans la reprise et c’est à ce moment que j’ai fait la différence. Ortiz est un des meilleurs au monde, il faut le lui reconnaître. Je veux remercier sa famille pour lui avoir permis de venir sur ce ring et de partager son énergie avec moi. J’espère qu’un des autres cadors de la catégorie va donner une nouvelle chance à cet homme. » Mais le « Bronze Bomber » voit déjà plus loin et a confirmé qu’il allait à nouveau affronter Tyson Fury, le seul combattant qui n’a pas plié sous ses coups, le 22 février prochain et toujours au MGM Grand de Las Vegas. Luiz Ortiz, de son côté, a admis sa défaite et assure être prêt pour un nouveau combat. « C’est la boxe. J’ai dit avant le combat qu’un de nous deux allait être mis KO et que ça n’irait pas en douze reprises, a pour sa part confié Luiz Ortiz. Je suis entré sur le ring avec l’esprit clair. Quand j’ai entendu l’arbitre dire sept, j’ai essayé de me relever mais je pense que le comptage est allé plus vite que ce à quoi je m’attendais. Je suis prêt pour n’importe quel combat. Je veux remercier mon équipe et tous ceux qui sont venus voir ce combat. » Convaincant dans ce combat face à Deontay Wilder, le Cubain a tout pour se faire un nom dans la catégorie des poids lourds.