MMA : Ngannou sera absent neuf à dix mois


Coup d'arrêt pour Francis Ngannou (35 ans). Vainqueur samedi dernier à Anaheim (Californie) de Cyril Gane, le Camerounais va devoir attendre un long moment avant de retrouver l'octogone. Le champion en titre des lourds de l'UFC s'était blessé à un genou au cours de sa préparation pour affronter le Vendéen, toujours invaincu avant cette défaite aux points (décision unanime) face à son rival. Malheureusement pour Ngannou, cette blessure n'a rien d'anodin, puisque le Camerounais et toujours détenteur de la ceinture va devoir se faire opérer et sera absent pendant neuf à dix mois, a révélé ce jeudi son manager Marquel Martin sur ESPN. "Francis va subir une intervention, probablement en mars. Le temps de convalescence devrait osciller entre neuf et dix mois. Son ligament collatéral interne est complètement parti mais peut se réparer tout seul. Le ligament croisé antérieur sera opéré", a expliqué Martin. Le colosse s'était blessé trois semaines avant le combat contre Gane. Cela ne l'a pas empêché de se présenter face au Français et de l'emporter au bout des cinq rounds, et ce avec une déchirure du ligament latéral interne ainsi qu'une lésion du ligament croisé antérieur.

Pendant ce temps-là, Ngannou n'a toujours pas prolongé son contrat


Un exploit qui n'évitera pas à Ngannou un passage obligé par la table d'opération avant de pouvoir s'entraîner et éventuellement combattre de nouveau. Une mauvaise nouvelle qui intervient alors que le Camerounais, en conflit avec l'UFC, ne sait même pas s'il signera de nouveau contrat ni s'il pourra poursuivre sa carrière. L'ancien clandestin et SDF souhaite en effet que son salaire qu'il estime incorrect soit revu à la hausse, mais la plus prestigieuse organisation de MMA ne l'entend pas de cette oreille et les négociations autour de l'éventuelle prolongation du "Predator" sont toujours au point mort à ce jour. Ngannou a même révélé récemment qu'il avait refusé une offre de 7 millions de dollars de l'UFC. Immobilisé pour un long moment, le natif de Batié tentera de se changer les idées sur ses terres, où il passera les prochaines semaines et où il pourra fêter cette défense victorieuse de son titre aux dépens de Gane. Au Cameroun, le héros local pourra également réfléchir à s'il souhaite ou pas s'offrir un intermède en boxe anglaise pour y défier le champion du monde Tyson Fury. Après son succès du week-end dernier, le champion avait en effet laissé entendre qu'il préférerait défier le "Gipsy King" que d'accorder une revanche à Gane.

>