Boxe/Yoka : «Je ne suis pas loin du tout»


Comme beaucoup de passionnés de boxe, Tony Yoka n'a pas manqué une seconde du choc de samedi soir entre Oleksandr Usyk et Anthony Joshua, à Londres chez le Britannique alors détenteur des trois ceintures mondiales WBF, IBF et WBO. Sur ses terres, Joshua a mordu la poussière (victoire aux points et à l'unanimité d'Usyk) à la surprise générale face à l'Ukrainien, qui évoluait encore tout récemment chez les lourds-légers. Un résultat qui a appelé une revanche, immédiatement demandée par le vaincu, mais surtout éveillé de forts espoirs chez Yoka, certain de ne plus être très loin des meilleurs de sa catégorie. Une impression que le quinzième au classement mondial des poids lourds désormais a confirmée lundi soir à l'Olympia en marge de la 17eme Nuit du Rugby, dont il faisait partie des invités au même titre que les humoristes Monsieur Poulpe ou Redouane Bougheraba ou la chanteuse et également humoriste Camille Lellouche.

Yoka : "J'ai toutes mes chances"


"On se rapproche de plus en plus de ces rangs-là, de ces combats-là. En voyant ça, je me dis que j’ai toutes mes chances, que je ne suis pas loin du tout. On peut voir les lacunes que les uns et les autres ont. Je suis plutôt confiant. On n’est plus très loin d’arriver à faire des combats comme ça", estime "l'Artiste", interrogé par nos confrères de RMC, le Francilien analysant au passage en expert ce combat du week-end dernier entre Usyk et Joshua. "C’était un très beau combat de boxe, entre deux grands champions. La boxe a parlé. Peu de gens s’attendaient à ce qu’Usyk ait ce niveau. Mais il a montré que la technique était supérieure à la force brute. C’était une très belle leçon de boxe qu’il nous a donnée". Le champion olympique de Rio en 2016 ne voit d'ailleurs pas Joshua prendre sa revanche lors des retrouvailles entre les deux hommes. "On a du mal à s’imaginer Joshua le battre sur le match retour", pense Yoka, toujours invaincu en onze combats disputés depuis son arrivée chez les professionnels.  Et qui n'aura peut-être plus à patienter très longtemps avant de défier les ténors de sa catégorie. Il en est persuadé.

>