Boxe : Victoire aux points pour Usyk face à Joshua



Oleksandr Usyk n’a pas manqué son passage des lourds-légers aux lourds ! Pour son troisième combat dans la catégorie-reine de la boxe, l’Ukrainien a pris le meilleur sur une des têtes d’affiches en la personne d’Anthony Joshua dans un duel de champions olympiques en 2012 dans la capitale britannique. Sur le ring installé au cœur du Tottenham Hotspur Stadium, Oleksandr Usyk a démontré qu’il était prêt pour ce combat, lui qui était le challenger officiel d’« AJ ». Au début de chacun des douze rounds, le natif de Simferopol a pris son adversaire à la gorge mais le Britannique a commencé tout en contrôle lors d’un premier round qui a vu les deux combattants s’observer. Toutefois, Oleksandr Usyk a commencé à toucher Anthony Joshua, qui a nettement vacillé dans la troisième reprise. Un avertissement que le Britannique a bien reçu, haussant le rythme mais sans toutefois parvenir à affaiblir un Ukrainien faisant preuve d’une grande mobilité. Annoncé favori de ce combat, « AJ » a perdu de sa superbe au point que les 60 000 spectateurs n’ont pas mis une ambiance incroyable dans l’enceinte londonienne. Après avoir voulu hausser le ton, le Britannique a vu son adversaire répondre avec un début de dixième round tonitruant. Trois minutes durant lesquelles les deux combattants se sont rapprochés de la limite.


Usyk égale Haye et Holyfield


En effet, alors qu’Oleksandr Usyk a été coupé au niveau de l’œil droit, Anthony Joshua a vu son œil droit se refermer alors que son nez a laissé s’échapper du sang. Après un onzième rond équilibré, Anthony Joshua a compris qu’il devait tout donner dans les trois dernières minutes pour arracher la décision avant la limite. Mais l’Ukrainien ne s’est pas caché et a multiplié les coups, s’approchant du KO dans les toutes dernières secondes. Toutefois, la cloche est intervenue pour sauver « AJ » dans l’attente de la décision des trois juges. Cette dernière s’est avérée être unanime en faveur d’Oleksandr Usyk (117-112, 116-112, 115-113) qui s’empare de trois des quatre ceintures de champion du monde des poids lourds. « Je n'avais pas l'objectif de le mettre KO, a confié l’Ukrainien peu après la fin du combat. Mon coin m'a dit de ne pas chercher le KO, moi je voulais mais mon coach m'a dit de prendre mon temps. » Avec ce succès, le boxeur de 34 ans devient le troisième à remporter un titre chez les lourds-légers puis de réussir son passage chez les lourds après David Haye et surtout la légende Evander Holyfield. Alors qu’Anthony Joshua, qui est apparu épuisé à l’issue des douze reprises, pourrait prochainement avoir droit à une revanche, un combat d’unification des ceintures face à Tyson Fury ou Deontay Wilder pourrait s’avérer très alléchant à l’avenir pour celui qui a réalisé cette performance chez les lourds-légers.

>