Boxe - Super-moyens : Alvarez domine Golovkin et remporte la trilogie

panoramic

La trilogie aura mis cinq ans à se disputer, mais cette fois c’est sûr, Canelo Alvarez a définitivement pris le dessus sur Gennady Golovkin. Le Mexicain de 32 ans et le Kazakh de 40 ans s’affrontaient ce samedi pour la troisième fois, à Las Vegas, et c’est le plus jeune des deux boxeurs qui s’est imposé, et qui conserve ainsi ses titres WBA, WBC, WBO et IBF des super-moyens. La trilogie avait débuté en septembre 2017 et le combat s’était soldé par un match nul, puis en septembre 2018, Alvarez s’était imposé aux points et lui avait pris les ceintures WBA et WBC. Selon les spécialistes, il aurait pourtant dû être déclaré perdant de ces deux combats…

Alvarez attend Bivol, Golovkin pas encore retraité


Quatre ans plus tard, les deux hommes se sont donc retrouvés, toujours à Las Vegas, et Alvarez l’a de nouveau emporté aux points (116-112, 115-113, 115-113), et a conservé ses ceintures (il avait entretemps remporté le titre WBO contre Billy Saunders et le titre IBF contre Caleb Plant l’année dernière). « Merci mon ami, on a donné de beaux combats aux fans, a réagi le Mexicain, après une belle accolade avec son adversaire. J’ai tout donné. J’ai besoin de me faire opérer de la main gauche. Il faut que je me repose avant d’affronter Dmitry Bivol (qui l’a battu en mai, dans la catégorie des mi-lourds dont il est le champion WBA, ndlr). C’est très important pour mon héritage, pour ma fierté, pour ma famille et mon pays. Je le battrai. » Quant à Golovkin, il n'a pas l'intention de ranger ses gants de boxe malgré cette défaite : "Absolument, je vais continuer. J’ai toujours ce feu qui brûle en moi. J’ai la passion de la boxe. N’oubliez pas que j’ai trois ceintures en poids moyens (IBF, IBO, WBA). Je me sens bien. Je n'ai pris aucun coup sérieux. Je sens la force et la puissance en moi. Bien sûr, si l'occasion se présente, je chercherai à revenir sur le ring. » Ses adversaires sont prévenus.

>