Boxe - Poids lourds : Main cassée pour Wilder ?


Contraint au nul lors de leur premier combat en décembre 2018, puis battu par Tyson Fury lors du deuxième en février 2020 et lors du troisième samedi à Las Vegas, Deontay Wilder a eu du mal à accepter sa défaite, lui qui avait refusé de serrer la main de son adversaire après avoir été mis KO au onzième round. Et son entraîneur Malik Scott aussi, visiblement. Ce dernier a confié après le combat, l’un des plus intenses de l’histoire des poids lourds, que son boxeur était diminué par plusieurs blessures. « Il avait la lèvre explosée, il s’est cassé la main, un doigt ou quelque chose comme ça », a-t-il confié au site spécialisé ESNews. Mais la vie continue. Je veux vraiment que pendant un certain temps, Deontay ne parle pas de boxe et ne fasse rien en rapport avec la boxe. Je veux qu’il se repose, surtout après ça ».

Quel avenir pour Wilder ?


Malik Scott a également profité du temps passé pour faire des examens médicaux samedi soir au University Medical Center de Las Vegas pour débriefer le combat avec le boxeur américain de bientôt 36 ans. "J’ai passé toute la nuit avec lui. Je lui ai dit qu’il était calme lors de son arrivée sur le ring. Je lui ai dit qu’il avait fait un super premier round, il a fait tout ce qu’on avait travaillé, il a pris le contrôle du centre du ring. Et je lui ai dit les choses qu’il n’avait pas bien faites et sur lesquelles on doit continuer à travailler." Reste désormais à savoir quelle sera la suite pour le natif de l'Alabama, alors que Tyson Fury (champion WBC) pourrait quant à lui affronter dans le futur Oleksandr Usyk pour l'unification des ceintures poids lourds, si l'Ukrainien (champion WBA, IBF et WBO) parvient à battre Anthony Joshua une deuxième fois au printemps prochain.

>