Pau-Lacq-Orthez : Le Conseil Supérieur de Gestion confirme la rétrogradation

panoramic

Les choses ne s'arrangent pas pour Pau-Lacq-Orthez... Club historique du basket français, et vainqueur de la Coupe de France en avril dernier, l'Elan souffre de graves problèmes financiers, et son avenir dans le monde professionnel est de plus en plus compromis. Le 23 juin dernier, le Conseil Supérieur de Gestion de la Ligue nationale de basket avait refusé l'engagement du club béarnais en Betclic Elite ou en Pro B. La semaine passée, ce sont les organisateurs de la Ligue des Champions (la troisième compétitions européenne) qui excluaient l'Elan, au profit de Strasbourg. Et ce lundi, un nouveau coup est tombé de massue est tombé sur les dirigeants palois, avec la décision du Conseil Supérieur de Gestion de la Ligue nationale de basket de confirmer en appel son premier jugement.

Le destin de l'Elan dans les mains de la FFBB


"La Direction Nationale du Conseil et du Contrôle de Gestion des Clubs Professionnels (DNCCGCP) de la Ligue Nationale de Basket s’est réunie le 11 juillet 2022 dans le cadre du recours gracieux sollicité par le club Elan Bearnais Pau Lacq Orthez. Le Conseil Supérieur de Gestion, sur proposition de la Commission de Contrôle de Gestion, a décidé de confirmer sa décision de refuser l’engagement du club Elan Bearnais Pau Lacq Orthez en Championnat de France de Betclic Elite et Pro B pour la saison 2022-2023. Cette notification est donnée pour information et ne remplace en rien la décision motivée qui sera notifiée au club Elan Bearnais Pau Lacq Orthez par lettre recommandée avec accusé de réception et anticipée par courriel dans les meilleurs délais. Le club a la possibilité de faire appel de cette décision auprès de la FFBB dans un délai de dix jours ouvrables", écrit la LNB dans son communiqué. L'avenir de l'Elan, détenu par le fonds d'investissement américain CSG, passe donc désormais par la Fédération française de basket. Il pourra encore faire appel en cas de décision défavorable de la FFBB. Sinon, le club béarnais repartira en Nationale 1.

>