Betclic Elite (J24) : Monaco domine Strasbourg à la dernière seconde

Panoramic
Monaco revient de très loin ! Mené la plus part du temps par Strasbourg sur son parquet, le club de la Principauté a fait preuve de ténacité pour aller chercher une victoire au bout de la prolongation. La SIG a pris le meilleur départ dans cette rencontre, grâce à un 6-0 dès les premiers instants qui a offert au club alsacien un petit matelas sur lequel il a pu se reposer. Toutefois, la « Roca Team » a su réagir avec un 7-0 pour reprendre la main mais sans creuser l’écart. Un dernier tir à trois points de Gaylor Curier (18 points) a alors remis les deux équipes à égalité au terme du premier quart-temps. Toutefois, à l’entame du deuxième quart-temps, les protégés de Lassi Tuovi ont placé un nouveau coup d’accélérateur avec un 9-0… auquel les Monégasques ont répondu avec un 7-0 pour rétablir l’égalité. Ce sont toutefois les coéquipiers de Alsaciens qui ont ensuite fait la course en tête pour mener de sept longueurs à la pause.

Strasbourg a fait la course en tête


Un écart qui est allé en grandissant au retour sur le parquet de la Salle Gaston-Médecin. Les Strasbourgeois ont alors compté jusqu’à quinze points d’avance avant de connaître des difficultés en attaque. sous l’impulsion de Donatas Motiejunas (12 points, 6 rebonds), Monaco a commencé à réduire progressivement l’écart, abordant les dix dernières minutes de la rencontre avec un retard limité à trois petits points, grâce à l’inévitable Mike James (17 points, 8 passes). Ce dernier a ensuite égalisé au tout début du quatrième quart-temps sans voir son équipe prendre la main au tableau d’affichage dans un premier temps. Si Monaco y est encore parvenu, Matt Mitchell (20 points) puis Ike Udanoh (19 points, 9 rebonds) ont remis la SIG devant pour deux points. Mike James a alors trouvé la faille pour remettre les deux équipes à égalité, Kameron Taylor (13 points, 6 rebonds, 5 passes) manquant ensuite la balle de match. Les deux équipes ont ainsi dû aller en prolongation pour se départager.

Monaco a eu le dernier mot


Cinq minutes supplémentaires qui ont démarré par deux fautes d’Ike Udanoh, qui a vu la fin de la rencontre depuis le banc de touche. Son équipe a alors la course en tête avec jusqu’à cinq points d’avance avec un peu plus de 90 secondes à jouer. Mais les joueurs de Sasa Obradovic n’ont jamais abdiqué avec Alpha Diallo (18 points, 6 rebonds) qui a remis les deux équipes à égalité avant de redonner l’avantage à la « Roca Team ». Avec un peu moins de deux secondes encore à jouer, DeAndre Lansdowne (15 points, 6 passes) pensait avoir fait le plus dur pour la SIG. Mais, sur la remise en jeu de Léo Westermann (5 points), Dwayne Bacon (24 points, 8 rebonds) a tenté un tir désespéré pour arracher la victoire… et a trouvé le cercle sous les acclamations du public. Au terme d’un scenario hitchcockien, Monaco s’impose sur son parquet (105-103 ap), son quatrième succès de suite en Betclic Elite, et conforte un peu plus sa place de dauphin de Boulogne-Levallois. Strasbourg, battu pour la deuxième fois en trois matchs, recule provisoirement au septième rang.

BASKET - BETCLIC ELITE / 24EME JOURNEE
Mercredi 16 mars 2022
Monaco - Strasbourg : 105-103 (ap)

Mardi 22 mars 2022
20h30 : Le Portel - Gravelines-Dunkerque

Vendredi 25 mars 2022
20h00 : Châlons-Reims - Dijon
20h00 : Cholet - Limoges
20h00 : Nanterre - Paris
20h00 : Le Mans - Roanne

Mardi 26 avril 2022
20h00 : ASVEL - Pau-Lacq-Orthez

Reportés à une date ultérieure
Orléans - Bourg-en-Bresse
Boulogne-Levallois - Fos-sur-Mer

>