Betclic Elite (J23) : Boulogne-Levallois rattrapé par Monaco, l'ASVEL à l'affût

Panoramic
Monaco est toujours plus inarrêtable en Betclic Elite. La « Roca Team » a profité de son déplacement à l’Accor Arena pour signer une cinquième victoire de suite aux dépens de Paris. Après des premiers instants indécis, les joueurs de Sasa Obradovic ont placé une première accélération en fin de premier quart-temps pour prendre jusqu’à sept points d’avance. Emmenés par Ryan Boatright (15 points, 5 passes), le club de la Capitale s’est accroché pour repasser devant durant les dix minutes menant à la mi-temps, mais sans jamais pouvoir s’échapper. Les Monégasques ont profité de la situation pour virer en tête à la pause pour cinq points. C’est au retour sur le parquet que les coéquipiers de Dwayne Bacon (16 points, 8 rebonds) ont fait la différence. Menant de douze longueurs à dix minutes du terme de la rencontre, le club de la Principauté a tout de même dû serrer les dents en toute fin de match pour s’imposer de sept points (69-76). Une victoire qui n’est pas sans conséquences au classement

Boulogne-Levallois chute à nouveau et n’est plus seul


En effet, au bout du suspense, Boulogne-Levallois a concédé sur le parquet de Limoges sa septième défaite en 24 matchs. A Beaublanc, les Metropolitans ont démarré tambour battant, avec un 10-0 pour prendre un peu de marge au tableau d’affichage. Mais cet avantage n’a finalement pas tenu contre les coéquipiers de C.J. Massinburg (31 points, 9 rebonds), qui ont fait la jonction dans le deuxième quart-temps pour ensuite mener de deux points à la pause. Sur sa lancée, le CSP a fait la course en tête tout au long du troisième quart-temps mais les joueurs de Vincent Collet ne sont jamais resté hors de portée, arrachant la prolongation sur un tir à trois points de Jordan McRae (28 points, 10 rebonds). Cinq minutes supplémentaires qui auraient dû permettre à Limoges de plier le match mais, après deux échecs sur lancer franc d’Hugo Invernizzi (26 points, 8 rebonds), Vince Hunter (12 points) a prolongé le plaisir. Les Limougeauds n’ont toutefois pas abandonné et s’impose de cinq longueurs (109-104 a2p). Boulogne-Levallois voit ainsi Monaco revenir à hauteur avec le même bilan de 17 victoires pour 7 défaites.

L’ASVEL ne perd pas le contact


Après deux revers de suite face à Boulogne-Levallois et Dijon, l’ASVEL repart de l’avant en championnat et ne laisse pas le duo de tête s’envoler. Les Rhodaniens ont tout de même eu des difficultés pour l’emporter face à la lanterne rouge de Betclic Elite, Fos-sur-Mer. Les Provençaux, pas impressionnés par leurs adversaires, ont fait la course en tête pendant l’essentiel de la première mi-temps mais les coéquipiers de Deishuan Booker (23 points) n’ont pas su creuser l’écart face à des Villeurbannais qui ont fait le dos rond avant d’atteindre la mi-temps avec trois points d’avance. Chris Jones (16 points, 5 passes) ont creusé l’écart au retour sur le parquet de l’Astroballe mais Fos-sur-Mer, même mené de douze points à l’entame du dernier quart-temps, n’a rien lâché. Revenus au contact de l’ASVEL, les Provençaux s’inclinent de quatre unités (84-80) et ne profitent pas du faux-pas de Châlons-Reims. Les Villeurbannais, avec 16 victoires pour 8 défaites, sont tout près des leaders et n’ont pas laissé de côté l’idée de jouer les trouble-fêtes dans cette fin de saison régulière.

BASKET - BETCLIC ELITE / 23EME JOURNEE
Samedi 19 mars 2022
Bourg-en-Bresse - Le Mans : 79-65
Dijon - Cholet : 80-87
Pau-Lacq-Orthez - Gravelines-Dunkerque : 87-82
Strasbourg - Châlons-Reims : 99-85
Orléans - Le Portel : 71-76
Roanne - Nanterre : 91-98

Dimanche 20 mars 2022
Paris - Monaco : 69-76
ASVEL - Fos-sur-Mer : 84-80
Limoges - Boulogne-Levallois : 109-104 (a2p)

>