Betclic Elite (J21) : Monaco attend de voir, Le Mans et Dijon également

Monaco n’a pas laissé passer l’occasion. Alors que l’affiche de la 21eme journée de Betclic Elite opposera ce dimanche Boulogne-Levallois à l’ASVEL, la « Roca Team » s’est mise en position de profiter de la situation. Les joueurs de Sasa Obradovic ont pris le meilleur sur Bourg-en-Bresse afin de s’assurer de revenir à hauteur de l’équipe qui sortira perdante du choc. Une rencontre que les coéquipiers de Brock Motum (25 points, 6 rebonds) ont fait tourner en leur faveur dans un deuxième quart-temps à sens unique. Les Burgiens, grâce à Jalen Jones (19 points, 8 rebonds) ont tenté d’inverser la tendance dans les dix dernières minutes mais c’était déjà trop tard. Monaco s’impose de neuf points (93-84), infligeant à la JL Bourg un troisième revers en quatre matchs. Juste derrière le club de la Principauté, deux équipes restent au contact, Le Mans et Dijon. A l’occasion de la réception de Paris, le MSB a signé une quatrième victoire sur les cinq dernières rencontres. Les Parisiens de Kyle Allman (20 points, 7 rebonds) ont pourtant fait la course en tête tout au long du deuxième quart-temps pour virer en tête à la pause avec sept longueurs d’avance. La donne a changé au retour des vestiaires avec Dante Cunningham (22 points) qui a haussé le ton et permis au Mans de revenir dans le match. C’est dans le dernier quart-temps que le MSB a fait la différence pour une victoire de treize points (95-82). Paris chute pour la troisième fois de suite et reste en bas de classement.

Dijon à l’arraché, Strasbourg coulé


A l’image des Manceaux, Dijon ne laisse pas partir le trio de tête. La JDA a toutefois dû s’arracher à Roanne pour signer une troisième victoire de suite. Pendant les 40 minutes du temps réglementaire, les deux équipes se sont tenues en respect. Alors que l’écart n’a jamais dépassé sept points pendant les trois premier quart-temps, la Chorale a sans doute pensé avoir fait le plus dur avec une marge de onze points construite dans les dix dernières minutes. Mais les coéquipiers de Johnny Berhanemeskel (23 points) ont vu leurs efforts être réduits à néant avec Rashard Kelly (15 points, 9 rebonds) qui a égalisé sur lancer franc à trois secondes du buzzer pour envoyer les deux équipes en prolongation. Cinq minutes supplémentaires indécises dont Dijon est sorti vainqueur (96-100 ap). Un succès qui permet à la JDA de prendre l’ascendant sur Strasbourg. La SIG a, en effet, chuté sur le parquet de Limoges. Une rencontre que le CSP a fait basculer dans un deuxième quart-temps parfaitement mené, avec une défense qui n’a concédé que neuf points. Avec 17 points d’avance à la pause, les coéquipiers de C.J. Massinburg (24 points) ont pu voir venir mais Strasbourg, malgré Jordan Howard (15 points) n’a jamais eu les armes pour revenir. La SIG voit sa série de trois succès de suite prendre fin (89-62) quand Limoges confirme un début d’embellie.

Cholet enchaîne, pas Fos-sur-Mer


En bas de tableau, Cholet a fait un pas de plus vers le maintien grâce à une quatrième victoire consécutive lors de la réception de l’avant-dernier, Châlons-Reims. Une rencontre dont le sort n’a rapidement plus fait de doute. En panne offensivement, le CCRB n’a su inscrire que neuf points dans le premier quart-temps. Un déficit qui n’a jamais été comblé par les coéquipiers d’Orlando Coleman (13 points). Emmené par Peter Jok (20 points, 7 rebonds), le Cholet Basket a patiemment construit son succès et l’emporte avec une marge de 19 points (75-56). Châlons-Reims reste dans la zone rouge avec le même bilan que Paris (7 victoires pour 14 défaites). Heureusement pour les Champenois, Fos-sur-Mer n’a pas confirmé sa victoire sur Pau-Lacq-Orthez lors de son déplacement à Orléans. Pourtant, les Provençaux ont su démarrer fort… avant de perdre pied avant la mi-temps pour se retrouver à égalité au moment de retrouver les vestiaires. Jamar Diggs (16 points, 9 passes) ont conservé la main à la reprise mais l’OLB a progressivement haussé le ton pour basculer en tête à dix minutes du terme de la rencontre. Grâce notamment à Chris Warren (19 points), Orléans s’impose de huit points (82-74) et retrouve des couleurs.

BASKET - BETCLIC ELITE / 21EME JOURNEE
Vendredi 4 mars 2022
Gravelines-Dunkerque - Nanterre : 87-83

Samedi 5 mars 2022
Roanne - Dijon : 96-100 (ap)
Monaco - Bourg-en-Bresse : 93-84
Cholet - Châlons-Reims : 75-56
Limoges - Strasbourg : 89-62
Orléans - Fos-sur-Mer : 82-74
Le Mans - Paris : 95-82

Dimanche 6 mars 2022
19h00 : Boulogne-Levallois - ASVEL

Lundi 7 mars 2022
20h00 : Pau-Lacq-Orthez - Le Portel

>