Betclic Elite (J15) : Fin de série pour Boulogne-Levallois, Monaco, Limoges et l'ASVEL s'imposent

C’est un véritable exploit que Roanne a réalisé ce dimanche. Alors que Boulogne-Levallois restait sur une série de douze victoires de suite en Betclic Elite, la Chorale est allée s’imposer sur le parquet du leader du championnat. Habituellement impériaux sur le parquet du Palais des Sports Marcel-Cerdan, les Metropolitans n’ont quasiment pas eu voix au chapitre durant les dix premières minutes. Sous l’impulsion de Loren Jackson (29 points, 8 passes), Roanne a fait la course en tête pendant le premier quart-temps avant de voir Boulogne-Levallois reprendre un timide ascendant dans le deuxième. Toutefois, sur un dernier tir à trois points, c’est bien la Chorale qui a viré en tête. Toutefois, l’indécision est restée totale au retour sur le parquet avec l’écart qui n’a jamais dépassé six points en faveur des Roannais et les deux équipes qui ont abordé le dernier quart-temps à égalité. Ayant à cœur de poursuivre leur série, les coéquipiers de Keith Hornsby (23 points) ont fait la course en tête pendant l’essentiel des dix dernières minutes mais un dernier coup de collier de la Chorale a permis de réaliser l’impensable. Après trois défaites de suite, Roanne renoue avec la victoire (92-93) quand Boulogne-Levallois voit la concurrence se rapprocher.

Monaco réduit l’écart


En effet, dans le même temps, Monaco a peu tremblé face au Portel. Contrariés en début de match, les joueurs de la « Roca Team » ont haussé le ton peu avant la fin du premier quart-temps. Grâce à un 7-0, les coéquipiers d’Ibrahima Fall Faye (11 points, 7 rebonds) ont pu prendre la main et entamer les dix minutes menant à la mi-temps avec trois points d’avance. Un écart qui a alors explosé dans un deuxième quart-temps à sens unique. Ne laissant que quinze points à l’ESSM, les joueurs de la Principauté en ont inscrit pas moins de 31 pour arriver à la pause avec une marge de 19 points. Au retour sur le parquet de la Salle Gaston-Médecin, les deux équipes ont aligné les séries, l’écart passant de 27 à 20 points avant d’enfler à nouveau en faveur de l’ASM. Les Monégasques ont finalement abordé les dix dernières minutes avec une avance de 23 unités. Une fin de match que les protégés de Sasa Obradovic ont abordé en dilettantes. Tentant le tout pour le tout, les coéquipiers de Mouphtaou Yarou (14 points, 6 rebonds) ont fait fondre leur retard mais s’inclinent au final de douze unités (79-67). Avec cette deuxième victoire de suite, Monaco revient à deux victoires de Boulogne-Levallois et distance Le Mans.

L’ASVEL repart de l’avant, Limoges quatre à quatre


Après trois revers de suite en Betclic Elite, l’ASVEL a retrouvé son allant lors de son déplacement sur le parquet de Cholet. Mais, alors que les joueurs de T.J. Parker ont dominé le début de match, ce sont les coéquipiers de Dominic Artis (16 points, 7 passes) et T.J. Campbell (16 points) qui ont pris l’avantage grâce à un 8-0. Un ascendant qui a tenu pendant l’intégralité du deuxième quart-temps mais l’ASVEL a trouvé un second souffle. Emmené par Elie Okobo (19 points), le club rhodanien a conclu le troisième quart-temps sur un 9-0 avant de poursuivre son cavalier seul dans les dix dernières minutes. Au final, l’ASVEL s’impose de cinq points (85-90) et remonte au septième rang quand Cholet reste avant-dernier. Limoges, de son côté, a profité de la réception de Paris pour signer une quatrième victoire de suite en championnat. Malgré l’absence de leur recrue phare Axel Toupane, les Parisiens ont fait mieux que résister en début de match mais les coéquipiers de Juhann Begarin (19 points, 5 rebonds) ont connu un trou d’air à la fin du premier quart-temps qui s’est prolongé au début du deuxième. Toutefois, ces derniers ont serré le jeu pour atteindre la mi-temps avec deux points d’avance. Au retour sur le parquet, le CSP a accéléré la cadence et les coéquipiers de C.J. Massinburg (32 points, 9 rebonds, 9 passes) ont mis fin au suspense avec un 28-4. Abordant le dernier quart-temps avec 17 points d’avance, les Limougeauds ont pu gérer et s’imposent du même écart (93-76) pour réduire l’écart sur Strasbourg, battu par Châlons-Reims ce samedi.

BASKET - BETCLIC ELITE / 15EME JOURNEE
Samedi 8 janvier 2022
Châlons-Reims - Strasbourg : 106-98
Fos-sur-Mer - Bourg-en-Bresse : 56-63
Nanterre - Pau-Lacq-Orthez : 101-77

Dimanche 9 janvier 2022
Monaco - Le Portel : 79-67
Boulogne-Levallois - Roanne : 92-93
Cholet - ASVEL : 85-90
Limoges - Paris : 93-76

Mardi 1er février 2022
20h00 : Orléans - Gravelines-Dunkerque

Reporté à une date ultérieure
Dijon - Le Mans

>