Betclic Elite (J14) : Troisième défaite de suite pour l'ASVEL, Pau-Lacq-Orthez recolle au Mans

L’ASVEL aurait presque des circonstances atténuantes. A l’occasion de la réception de Limoges, c’est une équipe rhodanienne affaiblie qui s’est inclinée pour la troisième fois de suite en Betclic Elite. Avec seulement neuf joueurs sur la feuille de match, les Villeurbannais ont été muselés d’entrée par le CSP qui a eu jusqu’à treize points d’avance dès le premier quart-temps. Les coéquipiers de Dylan Osetkowski (26 points, 5 rebonds) ont réagi dès l’entame du deuxième avec un 13-0 pour repasser devant quelques secondes avant de virer en tête à la pause d’une longueur. Un ascendant qui n’a pas résisté à la mi-temps. Limoges, sous l’impulsion de Demonte Harper (25 points, 7 rebonds), a fait la course en tête et abordé les dix dernières minutes avec trois points d’avance. L’ASVEL a su repasser devant d’un point dans les deux dernières minutes mais un tir à trois points d’Hugo Invernizzi (14 points, 9 rebonds) et une dernière offensive rhodanienne improductive permet au CSP de s’imposer (83-85) et de passer devant l’ASVEL au classement, à la sixième place. Le match de Strasbourg étant reporté, Pau-Lacq-Orthez avait l’occasion de se rapprocher du podium à l’occasion de la réception de Roanne… mais ça n’a pas été simple. Le premier quart-temps a été très offensif avec l’Elan Béarnais qui l’a conclu avec trois points d’avance. C’est ensuite la Chorale qui a pris l’ascendant avec un écart de onze points creusé par Johnny Berhanemeskel (25 points) et ses coéquipiers. Ces derniers ont ensuite perdu le fil, se retrouvant menés à la pause après avoir encaissé un 18-2. Ce n’est que dans les dix dernières minutes que Pau-Lacq-Orthez, grâce à Vitalis Chikoko (26 points, 8 rebonds), a définitivement fait la différence pour une victoire de quatre points (109-105). Roanne poursuit sa mauvaise série avec une troisième défaite de suite.

Fin de série pour Le Mans et Dijon


Le Mans, de son côté, a vu sa série de trois victoires consécutives prendre fin à l’occasion de la réception de Gravelines-Dunkerque. Le MSB, après avoir vu un bon départ être effacé, a creusé l’écart dans le premier quart-temps mais le BCM ne s’est jamais laissé aller, restant à moins de dix points des Sarthois. C’est en toute fin de match que les coéquipiers de Brandon Taylor (19 points, 5 passes) ont inversé la tendance pour une victoire de quatre points (89-93) et restent devant Limoges. Le Mans, pour sa part, voit Pau-Lacq-Orthez prendre l'avantage pour la quatrième place avec le même bilan. Dijon, de son côté sort du Top 8 du classement à la suite de son revers concédé à Cholet. La JDA a pourtant pris le meilleur départ mais les coéquipiers de Yoan Makoundou (17 points, 5 rebonds) et Darrin Govens (17 points) ont pris la main dans le deuxième quart-temps. Au retour des vestiaires, les Choletais ont creusé l’écart avant de trembler au début du quatrième quart-temps. Ces derniers n’ont toutefois pas craqué et s’imposent de neuf points (85-76) afin de mettre un terme à leur série de six défaites de suite en Betclic Elite et distancer un peu plus Le Portel, qui a toutefois trois matchs en retard. Dijon, après trois victoires de suite, voit son bilan s’équilibrer à nouveau et recule au neuvième rang.

Bourg-en-Bresse se relance, Paris confirme


Une fin de série, Bourg-en-Bresse a également connu ça ce lundi mais dans le bon sens. Après trois défaites de rang, la JL Bourg est allé chercher au bout de la prolongation la victoire face à Orléans. La première moitié de la rencontre a été indécise avec les deux équipes qui ont eu tour-à-tour l’avantage. Ce sont finalement les Burgiens qui sont passés devant à la pause. Les Orléanais, ont toutefois su répondre au retour sur le parquet avant d’arracher la prolongation en toute fin de match. Cinq minutes supplémentaires qui ont été à sens unique en faveur des coéquipiers de Rasheed Sulaimon (16 points) et C.J. Harris (16 points, 9 passes) qui ont sonné leurs adversaires grâce à un 9-0. C’est sur un écart de neuf points que la JL Bourg s’impose (84-75 ap) et relève la tête. Paris, de son côté, a confirmé son succès sur les Orléanais lors de la réception de Châlons-Reims. Si les Champenois ont démarré fort, les Parisiens ont répondu mais sans prendre nettement leurs distances, ne menant que de deux points à la mi-temps. Au retour sur le parquet, le CCRB a changé de ton avec un chassé-croisé qui s’est mis en place. C’est un 18-0 pour les coéquipiers de Dustin Sleva (22 points) qui a tué tout suspense. Paris s’impose de quinze points (94-79) et prend à son adversaire du soir la 15eme place du classement.

BASKET - BETCLIC ELITE / 14EME JOURNEE
Dimanche 26 décembre 2021
Fos-sur-Mer - Monaco : 56-94

Lundi 27 décembre 2021
Bourg-en-Bresse - Orléans : 84-75 (ap)
Cholet - Dijon : 85-76
Le Mans - Gravelines-Dunkerque : 89-93
ASVEL - Limoges : 83-85
Paris - Châlons-Reims : 94-79
Pau-Lacq-Orthez - Roanne : 109-105

Reporté à une date ultérieure
Strasbourg - Nanterre
Le Portel - Boulogne-Levallois

>