Betclic Elite (J12) : Une onzième victoire pour Boulogne-Levallois, Le Mans se rapproche du podium

Boulogne-Levallois est toujours plus imperturbable en Betclic Elite. Les joueurs de Vincent Collet ont profité de la réception de Pau-Lacq-Orthez pour signer une onzième victoire consécutive en championnat, consolidant d’autant leur place de leader. Pourtant, si les Franciliens ont pris un bon départ, ce sont les Béarnais qui ont terminé le premier quart-temps avec un avantage de deux points au tableau d’affichage. Une indécision qui s’est poursuivie tout au long du deuxième avec, cette fois, les Metropolitans qui ont rejoint leur vestiaire avec trois longueurs d’avance. C’est au retour sur le parquet que les coéquipiers de Keith Hornsby (21 points) ont changé de braquet. L’Elan Béarnais, bloqué à dix points en dix minutes, a subi vague sur vague pour se retrouver mené de 23 unités à dix minutes du terme de la rencontre. Une fin de match durant laquelle Brandon Jefferson (11 points) et sa bande n’ont pas eu les moyens de réagir. Au final, Boulogne-Levallois s’impose de 33 longueurs (87-54) et semble intouchable en championnat.

Le Mans se voit sur le podium


Ce revers de Pau-Lacq-Orthez fait les affaires du Mans. En déplacement au Portel, le MSB a signé une deuxième victoire de suite et distance le club béarnais pour la quatrième place du classement. La première moitié du match a vu les Sarthois, emmenés par Scott Bamforth (18 points) faire la course en tête avec jusqu’à douze points d’avance dans le premier quart-temps puis dix dans le deuxième. Mais, à chaque fois, Le Portel a su réduire l’écart pour n’être plus mené que de deux longueurs à la mi-temps. Les coéquipiers de Devin Davis (20 points, 8 rebonds) ont inversé la tendance au retour sur le parquet mais sans jamais prendre plus de huit unités d’avance. Le Mans, profitant d’une fin de match absolument manquée de la part des Portelois, qui ont encaissé un 16-0, pour signer une victoire de huit longueurs (80-88), prenant ainsi un succès d’avance sur Pau-Lacq-Orthez. Le Portel, de son côté, n’a pas confirmé son résultat face à Paris et reste englué dans le bas du classement.

Orléans revient à hauteur de Roanne


Une partie de la hiérarchie dans laquelle est aussi pris Châlons-Reims. Les Champenois ont concédé face à Orléans une huitième défaite qui place le club dans le statut de lanterne rouge en attendant le match des Parisiens face à Strasbourg ce samedi. Malgré Donte Grantham (18 points, 10 rebonds), le CCRB s’incline de deux petites longueurs face à Orléans (73-75), qui a su tirer profit de son duo composé de Marcus Paige (21 points) et Youssou Ndoye (19 points, 7 rebonds). L’OLB, grâce à cette quatrième victoire de suite, équilibre son bilan et se rapproche du Top 8. Gravelines-Dunkerque, pour sa part, y a consolidé sa place à l’occasion de la réception de Roanne. La Chorale, après quatre victoires de suite, a renoué avec la défaite face au BCM, qui a fait progressivement la différence grâce à Marcquise Reed (28 points, 5 rebonds). Les Roannais, malgré Boubacar Touré (14 points, 8 rebonds), chutent de douze points (82-70) et voient revenir à hauteur Orléans.

BASKET - BETCLIC ELITE / 12EME JOURNEE
Vendredi 17 décembre 2021
Le Portel - Le Mans : 80-88
Châlons-Reims - Orléans : 73-75
Gravelines-Dunkerque - Roanne : 82-70
Boulogne-Levallois - Pau-Lacq-Orthez : 87-54

Samedi 18 décembre 2021
20h00 : Cholet - Fos-sur-Mer
20h00 : Paris - Strasbourg
20h30 : Bourg-en-Bresse - Dijon

Vendredi 19 décembre 2021
17h00 : Monaco - Limoges

Reporté à une date ultérieure
ASVEL - Nanterre

>