Betclic Elite (J12) : La deuxième place provisoirement pour Strasbourg



Boulogne-Levallois a un nouveau dauphin. Au lendemain de leur onzième victoire de suite en Betclic Elite, les Metropolitans ont vu Strasbourg prendre à titre provisoire la deuxième place. Pour cela, les Alsaciens se sont imposés sur le parquet de Paris. Si les joueurs de la Capitale ont tenu le choc au début du match, menant quelques instants et avec deux points d’avance maximum, les joueurs de Lassi Tuovi ont très vite pris l’ascendant et un 13-0 en fin de premier quart-temps a permis de creuser un premier écart significatif. Les coéquipiers de Jaromir Bohacik (22 points) ont continué de pousser jusqu’à la mi-temps, atteinte avec une marge confortable de 22 unités. Toutefois, sous l’impulsion d’Ismael Kamagate (15 points, 8 rebonds), Paris a montré un tout autre état d’esprit au retour sur le parquet. L’écart entre les deux formations a progressivement fondu, avec un 13-1 pour conclure qui a ramené le club de la Capitale à dix points au début du quatrième quart-temps. Les Strasbourgeois ne se sont pas laissés surprendre et ont forcé l’allure avec un 13-0 d’entrée afin de prendre à nouveau leurs aises. Au final, la SIG s’impose de 21 points (74-95), sa troisième victoire de suite, et pousse Paris dans la zone rouge, avec le même bilan que Châlons-Reims et Cholet.

Cholet s’enfonce, Dijon confirme


Car les Choletais n’ont pas eu plus de réussite que les Parisiens lors de la réception de l’autre promu cette saison, Fos-sur-Mer. Une rencontre que les Provençaux ont bien abordé, menant de treize points en fin de premier quart-temps. Mais Cholet, emmené par Hugo Robineau (20 points) a réagi pour revenir à seulement trois points. Les dix minutes menant à la pause ont été indécise, avec les deux équipes qui ont alternativement pris la main au score avant de se séparer sur un score de parité. Laissant échapper un avantage de six points, Fos-sur-Mer a su se reprendre pour atteindre le quatrième quart-temps avec quatre points d’avance. Les coéquipiers de Lasan Kromah (17 points) ont un temps cru voir le match leur échapper mais un 11-1 pour finir leur offre la victoire (79-83). Enfin, Dijon a connu bien des difficultés pour s’imposer à Bourg-en-Bresse, emmené par son ancien entraîneur Laurent Legname. L’entame de match a vu les deux équipes se rendre coup pour coup puis, grâce à une fin de deuxième quart-temps réussie, la JDA a viré en tête à la pause avec onze points d’avance. Un avantage que les coéquipiers de Khadeen Carrington (23 points) ont longtemps conservé mais, sur la dernière action, Rasheed Sulaimon (21 points) a arraché la prolongation sur un tir à trois points. Cinq minutes supplémentaires qui ont été totalement à l’avantage de Dijon, qui s’impose de sept points (81-88) et prend la huitième place des mains de Roanne.

BASKET - BETCLIC ELITE / 12EME JOURNEE
Vendredi 17 décembre 2021
Le Portel - Le Mans : 80-88
Châlons-Reims - Orléans : 73-75
Gravelines-Dunkerque - Roanne : 82-70
Boulogne-Levallois - Pau-Lacq-Orthez : 87-54

Samedi 18 décembre 2021
Cholet - Fos-sur-Mer : 79-83
Paris - Strasbourg : 74-95
Bourg-en-Bresse - Dijon : 81-88 (ap)

Vendredi 19 décembre 2021
17h00 : Monaco - Limoges

Reporté à une date ultérieure
ASVEL - Nanterre

>