Betclic Elite (J10) : Et de neuf pour Boulogne-Levallois, Orléans et Pau-Lacq-Orthez victorieux

Boulogne-Levallois ne perd pas le rythme ! Solide leader de Betclic Elite, le club francilien a signé une neuvième victoire de suite et consolide son statut aux dépens de l’avant-dernier, Cholet. Une rencontre que les Metropolitans ont démarré difficilement avant de prendre la mesure de leurs adversaires pour mener de douze points à l’issue des dix premières minutes. Les coéquipiers de Will Cummings (22 points, 5 passes) ont poursuivi sur leur lancée lors des dix minutes menant à la mi-temps. Inscrivant dans ce laps de temps 21 points de plus que les Choletais, les joueurs de Vincent Collet ont retrouvé leur vestiaire avec une marge de 33 points. Au retour sur le parquet, c’est à l’orgueil que Yoan Makoundou (18 points, 8 rebonds) ont poussé pour réduire l’écart mais ont abordé le dernier quart-temps avec une retard de 28 unités. Alors qu’ils auraient pu lever le pied en fin de match, les joueurs de Boulogne-Levallois ont déployé leur jeu jusqu’au bout pour une victoire de 35 points (97-62) qui permet aux Franciliens de répondre à Monaco et l’ASVEL.

Pau-Lacq-Orthez repart de l’avant


Le revers à Paris n’était qu’une péripétie pour Pau-Lacq-Orthez. A l’occasion de la réception de Dijon, l’Elan Béarnais a signé une troisième victoire en quatre matchs et avec la manière. Si l’entame de match a été un chassé-croisé entre les deux formations, c’est en toute fin de deuxième quart-temps que les coéquipiers de Brandon Jefferson (20 points) ont commencé à se détacher, atteignant la mi-temps avec une marge de neuf points. Encaissant un 9-0 en fin de troisième quart-temps, la JDA a commencé à voir sa défense se fissurer. Menés de treize points à dix minutes du terme de la rencontre, les coéquipiers de Gavin Ware (16 points, 7 rebonds) se sont effondrés dans un dernier quart-temps à sens unique. Ne parvenant à inscrire que neuf points, les Dijonnais ont subi les vagues offensives béarnaises, avec un 16-3 qui a scellé le sort de la rencontre. Pau-Lacq-Orthez s’impose de 27 points (82-55) et passe devant Le Mans pour la cinquième place du classement.

Le Mans surpris à Orléans


En effet, le MSB a concédé la défaite sur le parquet d’Orléans. Une rencontre que les Sarthois ont parfaitement entamé avec un 11-2 inaugural. Toutefois, les joueurs du Loiret se sont vite rattrapés pour n’être menés que de deux unités au terme du premier quart-temps. L’OLB, emmené par Chris Warren (33 points, 11 passes), a pris l’ascendant dans les dix minutes menant à la mi-temps, atteinte avec une marge de neuf longueurs. Un écart qui est allé en s’accentuant au retour sur le parquet… mais le MSB, sous l’impulsion de Scott Bamforth et Dante Cunningham (16 points chacun), a su se reprendre et aborder le dernier quart-temps avec un retard contenu à dix points. Toutefois, un trou d’air dans les premiers instants de cette ultime période n’a pas permis au Mans de s’imposer. Orléans signe un deuxième succès de suite avec une avance de neuf points (98-89) et se donne de l’air au classement.

BASKET - BETCLIC ELITE / 10EME JOURNEE
Samedi 4 décembre 2021
Monaco - Châlons-Reims : 90-83
Fos-sur-Mer - ASVEL : 67-88
Bourg-en-Bresse - Paris : 93-70
Limoges - Gravelines-Dunkerque : 100-48
Nanterre - Roanne : 82-86

Dimanche 5 décembre 2021
Orléans - Le Mans : 98-89
Pau-Lacq-Orthez - Dijon : 82-55
Boulogne-Levallois - Cholet : 97-62

Reporté à une date ultérieure
Le Portel - Strasbourg

>