Causeur évoque un éventuel retour en équipe de France

Fabien Causeur


Fabien Causeur a brillé de mille feux dimanche dernier pour offrir au Real Madrid, contre son rival barcelonais, son 36eme titre de champion d’Espagne. Clutch dans le money-time et auteur de 17 points dans ce match 4 (3-1), le meneur/arrière français, ému aux larmes au retentissement du buzzer final au Wizink Center, est de retour au sommet de son art, et ce, à 35 ans. De quoi susciter l’intérêt de Vincent Collet en équipe de France en vue de l’EuroBasket qui se tiendra du 1er au 18 septembre. Ce rendez-vous continental réservera aux Bleus des duels face à l’Allemagne, la Lituanie, la Hongrie, la Bosnie-Herzégovine et la Slovénie à Cologne. Dans les colonnes de L’Equipe, le Brestois s’est confié sur les approches de la sélection auxquelles il n’est pas insensible.

Causeur pour remplacer De Colo ?


« Vincent (Collet, sélectionneur) et Boris (Diaw, manager général) m'ont contacté pendant les play-offs. J'étais heureux qu'ils m'appellent. Cela montre que le travail porte ses fruits. Je leur ai demandé de me laisser finir ma saison et prendre quelques jours. Car l'été sert souvent à me ressourcer, avant de repartir pour 90 matchs, et parce que dans ma tête, les Bleus, c'était une page tournée. Mais l'opportunité est alléchante », est forcé d’admettre celui dont le compteur ouvert en 2010 resté bloqué à 30 capes. En l’absence de Nando De Colo pour la compétition, Causeur se satisfait de se savoir dans les petits papiers de Vincent Collet pour le suppléer. « Me dire que je peux avoir un rôle, qu'on me voit comme le meilleur pour le remplacer est déjà un honneur », explique-t-il. Lui qui a « le regret que beaucoup de Français ne connaissent pas le joueur » qu’il est.  Son aventure tricolore n’a jamais été un long fleuve tranquille, entre blessures et choix de sélection. Fabien Causeur pourrait se rattraper en septembre avec Rudy Gobert, Evan Fournier et consorts.

>