Championnats d'Europe de triathlon : Bergère l'emporte, podium 100% français !

panoramic


Ce samedi 13 août 2022 gardera une grande place dans l’histoire du triathlon français. Au lendemain de la médaille de bronze d’Emma Lombardi lors des championnats d’Europe à Munich, les messieurs ont mis leurs concurrents à leurs pieds en signant un triplé historique. Léo Bergère s’est paré d’or grâce à un chrono de 1h41’09’’ devant Pierre Le Corre, lauréat de l’édition 2018 venu couper la ligne huit petites secondes après, et Dorian Coninx, qui a remporté dans la dernière ligne droite son mano a mano avec le Hongrois Csongor Lehmann. Les représentants tricolores ont toujours été dans le coup et eu de bonnes sensations dès l’entame à la nage. Dans l’ordre, Coninx, qui faisait partie du relais mixte en bronze l'été dernier aux Jeux Olympiques de Tokyo, Le Corre et Bergère sont sortis de l’eau dans le top 12 à seize secondes ou moins du leader.


L’étau s’est ensuite resserré en leur faveur sur le vélo et cela s’est traduit par un top 3 français, inversé par rapport à celui du classement final, au moment d’entamer les dix derniers kilomètres d’effort avec la course à pied. Sur ce terrain, le Portugais João Pereira, sixième au classement final derrière le Belge Jelle Geens, a pensé pouvoir bousculer la hiérarchie avant de craquer dans les trois derniers tours. S’en est suivie une attaque de Léo Bergère, qui n’a plus été rejoint par ses compatriotes. « Je suis vraiment content d'avoir pu le faire et de partager ce moment avec deux copains sur le podium. On était un collectif, on a travaillé ensemble sur le vélo et ça paye. C'est un effort qu'on a tous fait ensemble, dès la natation », a analysé Léo Bergère au micro de France Télévisions après la course. Une performance hors norme qui rappelle le triplé français lors de l'épreuve du ski cross masculin aux JO 2014.

>