Tennis (H) / Djokovic : « J'espère de l'or... »

Novak Djokovic, grand favori à la médaille en simple messieurs aux Jeux Olympiques d'été 2020 de Tokyo au Japon (23 juillet - 8 août) ? C'est l'hypothèse la plus probable, pour différentes raisons. La première d'entre elles est le fait que le Serbe, numéro un mondial, pourra profiter de l'absence des deux autres membres du Big Three, à savoir l'Espagnol Rafael Nadal et le Suisse Roger Federer. Tous deux ont déjà connu, par le passé, les joies d'un sacre dans des JO.

En effet, Federer a été sacré en double à Pékin, alors que Nadal a été sacré en simple à Pékin mais également en double à Rio de Janeiro. Djokovic est également le grand favori à la victoire finale, car il est actuellement extrêmement en forme, avec ainsi notamment les trois premiers tournois du Grand Chelem de l'année en poche, à savoir l'Open d'Australie, Roland-Garros et tout récemment, Wimbledon.


 

« Les mots de Vlasic m'ont marqué... »


Toujours est-il que jusqu'au dernier moment, le numéro un mondial a bel et bien hésité à venir, et ce pour une raison bien particulière. En effet, tout récemment, l'organisation du prestigieux événement avait décidé que ces JO se dérouleraient à huis clos, en raison de la pandémie de coronavirus. Malgré cela, Novak Djokovic sera donc bien au rendez-vous et il a confié le nom de la personne qui l'avait fait changé d'avis, dans des propos rapportés par l'agence de presse Reuters, à savoir une certaine Blanka Vlasic, médaillée d'argent aux JO de 2008 en saut en hauteur :

« Je suis tombé sur elle il y a quelques jours et elle a dit que les gens ne se souviendront que de qui a remporté les médailles, pas des conditions ou s'il y avait des fans ou non. Ses mots m'ont marqué et je suis ravi d'avoir décidé de participer aux Jeux Olympiques. J'y vais avec le plein de confiance et motivé pour représenter la Serbie de la meilleure façon possible. J'aspire à une médaille à Tokyo, j'espère de l'or, avant de penser à l'US Open. »

 


>