Tennis – Adria Tour : Tension entre les camps Djokovic et Dimitrov

Reuters

L’Adria Tour a été annulé à deux week-ends de la fin, en raison du test positif au coronavirus de plusieurs joueurs, mais la tension a grimpé d’un cran ces dernières heures entre les différents protagonistes de ce tournoi organisé par Novak Djokovic à Belgrade (Serbie) puis à Zadar (Croatie) pour les joueurs du sud-est de l’Europe afin de combler le vide laissé par la pause du circuit ATP.

Quatre joueurs présents à Belgrade (Grigor Dimitrov, Borna Coric, Victor Troicki et Novak Djokovic) ont été testés positifs et la recherche du « patient zéro » de l’Adria Tour a visiblement commencé. Au micro de RTL Serbie, le père de Novak Djokovic, Srdjan, avait Grigor Dimitrov dans le viseur : « Nous ne savons pas où il l’a attrapé, mais il l’a eu. Il a fait beaucoup de mal à Novak, à la Croatie, à la Serbie et à ma famille. Il aurait dû être testé dans son pays d’origine », a-t-il déclaré.

 

"Grigor a strictement respecté toutes les règles"


Le manager du joueur bulgare, Georgi Stoimenov, n’a pas tardé à défendre son protégé, via un site bulgare spécialisé dans le tennis : « Après trois mois d'isolement total, Grigor est allé directement à Belgrade. Ni à Belgrade, ni plus tard à Zadar, on lui a proposé ou imposé de faire un test pour le coronavirus. Les organisateurs de l'événement sont les seuls à avoir la responsabilité du protocole sanitaire du tournoi et de créer les règles à suivre. Grigor a strictement respecté toutes les règles imposées par les organisateurs et les lois et règlements existants lors du passage de la frontière entre la Bulgarie, la Serbie et la Croatie. »

Mardi après-midi, après l’annonce de son contrôle positif, Novak Djokovic n’avait visé personne, préférant présenter ses excuses à toutes les personnes touchées. A noter que les Serbes Dusan Lajovic et Nikola Milojevic, qui ont également participé à l’Adria Tour, ont été testés négatifs.

 

Murray critique Djokovic et l'Adria Tour


>