Paire s'invite en finale à Lyon

Twitter/@openparcara

Difficile d'espérer monts et merveilles des Français à Roland-Garros, vu les résultats et l'état de forme des uns et des autres sur terre battue cette année. Mais dans la grisaille, il y a Benoît Paire. S'il a connu quelques semaines difficiles après son titre à Marrakech début avril, l'Avignonnais s'est hissé ce vendredi en finale du tournoi de Lyon. Il porte ainsi son bilan à 11 victoires et 3 défaites sur la surface ocre en 2019, ce qui, même si ces succès ont été acquis pour la plupart dans des tournois ATP 250, reste très enviable.

Et c'est aussi le niveau de jeu de Paire qui est intéressant, avec ce succès en 1h05 contre Taylor Fritz (6-4, 6-2), au lendemain d'un combat plus accroché remporté contre Denis Shapovalov (6-3, 4-6, 7-6[4]). "Aujourd’hui, ça a fonctionné comme je le voulais, s'est réjoui le Français sur RMC Sport. Je voulais l'amener sur une filière courte, je suis content."

Samedi, Paire, 51e mondial, sera opposé à un joueur mieux classé que lui, une tête de série. Il s'agira en effet de Nikoloz Basilashvili (n°1) ou Félix Auger-Aliassime (n°4). "Une finale, c'est déjà un match particulier, anticipe le Français. Basilashvili est 16e mondial, Félix fait une saison extraordinaire, ça va être compliqué. Je vais essayer de casser le rythme, de faire des service-volée. Si je continue de bien servir, j'ai toutes mes chances." Paire pourrait succéder au palmarès à de jolis noms, Jo-Wilfried Tsonga et Dominic Thiem, vainqueurs des deux éditions du tournoi depuis qu'il se dispute dans le parc de la Tête d'Or.