L'ATP s'adapte au covid-19

Il y a presque un an jour pour jour, on apprenait l’annulation du Masters 1000 d’Indian Wells en raison de la pandémie de coronavirus, le premier d’une très longue série. Aujourd’hui, la pandémie est encore loin d’être enrayée mais le circuit ATP a repris une vie presque normale et les tournois peuvent être organisés, même si c’est la plupart du temps sans public. Malgré tout, l’ATP a annoncé ce mercredi une série de mesures spécifiques pour soutenir le circuit masculin en cette période de pandémie.

Ainsi, les tournois ATP 250 et ATP 500 se déroulant entre l’Open d’Australie et Wimbledon verront leur dotation augmenter de respectivement 80% et 60%, pour un total de 5,2 millions de dollars. Une somme que l’ATP est parvenue à récolter en supprimant pour cette année l’ATP Bonus Pool, habituellement distribué aux douze meilleurs joueurs en fin de saison. L’ATP précise que la décision a été prise en accord avec le Conseil des joueurs, dont sont notamment membres Rafael Nadal et Roger Federer.

 

Un début de retour à la normale mi-août ?


Par ailleurs, l’ATP a également procédé à quelques modifications au niveau de son règlement pour le classement. Depuis que la saison a repris après la longue pause liée au covid-19, en août 2020, l’ATP retenait le meilleur résultat d’un joueur depuis mars 2019 et non pas sur les 52 dernières semaines comme d’habitude, pour les tournois joués deux fois sur cette période (par exemple, Rafael Nadal a conservé les points de sa victoire à l’US Open 2019 alors qu’il a déclaré forfait en 2020). Ce système sera prolongé jusqu’à la semaine du 9 août. Par ailleurs, les résultats des matchs disputés entre le 4 mars et le 5 août 2019 compteront quant à eux pour seulement 50%, alors qu’il n’y a pas eu de matchs sur la même période en 2020. Pour le moment, l’ATP espère commencer à revenir au système d’avant, basé sur les 52 dernières semaines, à partir du tournoi de Cincinnati le 16 août 2021. Si tout va bien, tout reviendra donc à la normale le 15 août 2022.

 

Un classement protégé et une somme supplémentaire pour les frais de quarantaine


L’ATP a également décidé que si un joueur ne dispute pas quatre tournois d’affilée, il sera éligible à un classement protégé et pourra rentrer dans les tournois (sauf les Grands Chelems et les Jeux Olympiques) avec le classement qu’il avait lors de son dernier tournoi. Enfin, l’ATP octroiera une somme de 10 000 dollars à chaque tournoi afin de couvrir les dépenses d’hôtel supplémentaires pour faire respecter les périodes de quarantaine.

>