Cincinnati: Nishikori cuit à l'étouffée

Reuters

La partie basse du tableau de ce Masters 1 000 de Cincinnati apparaît de plus en plus sinistrée. Comme si le forfait de Rafael Nadal ne suffisait pas, et avec le retrait d'un Dominic Thiem, malade, et la défaite prématurée de Marin Cilic, c'est Kei Nishikori, tête de série n°6, qui tombe à son tour dès son entrée en lice ce mercredi. Dans un duel 100 % japonais face à son jeune compatriote Yoshihito Nishioka, 77e joueur mondial issu des qualifications, le n°1 nippon, accablé visiblement par une chaleur (33 degrés) et une humidité terribles sur le court (77 %), parfois même chancelant au point de réclamer des comprimés (il portait également un strapp au niveau du coude droit), s'incline en 2 sets et 1h39 (7-6 [2], 6-4). 

Nishikori, après la perte de la première manche dans un jeu décisif à sens unique, avait pourtant réussi à faire le break dans le second set. En vain. Celui qui avait déjà baissé pavillon d'entrée contre Gasquet à Montréal n'aborde pas dans les meilleures dispositions l'US Open qui s'annonce et dont le finaliste 2014 avait encore atteint le dernier carré l'an passé. Nishioka, lui, n'avait jamais dominé un joueur du Top 10 sur le circuit.