ATP : Tsitsipas veut du coaching intégral en match, Kyrgios réfute


Stefanos Tsitsipas a évoqué une piste dimanche à propos de la présence et de l'importance des entraîneurs sur le court : "Le coaching devrait être autorisé sur tous les points. Le sport doit aller dans cette voie. Nous sommes probablement une des seules disciplines au monde qui n'autorise pas le coaching durant le jeu. Il faut rendre ça légal. C'est le moment pour le sport de faire un grand pas en avant." Nick Kyrgios a eu vent de cette idée et a enclenché un dialogue assez musclé sur Instagram, répondant d'abord avec son tact habituel : "Il me semble pourtant que même avec un coach, je me suis bien débrouillé contre toi. La beauté du tennis, c'est d'y aller seul. Certains choisissent un entraîneur, mais d'autres ne peuvent pas."


L'Australien insiste sur son argument de l'universalité : "Ainsi, tout le monde est ensuite à égalité sur le court, c'est un terrain de jeu. C'est ce qui fait vraiment partie de la beauté de notre sport." Nick Kyrgios ayant d'abord qualifiée de "terrible" l'idée de Stefanos Tsitsipas, celui-ci avait rétorqué par une autre blague : "Je vais te trouver un coach, ne t'inquiètes pas pour ça." Avant de conclure, à son tour, de manière plus argumentée : "C'est vrai, j'entends ton point de vue, mais laisse-moi te rappeler que la majorité des coachs de tennis entraînent en réalité sur le court, en dépit des règles. Pourquoi y aurait-il une punition ou une pénalité pour un coach qui ressent le besoin de parler ou de donner un conseil ?" Le débat est ouvert.

>