ATP - Sydney : Murray au bout de la nuit

Les huit têtes de série du tournoi ATP de Sydney étaient au rendez-vous des huitièmes de finale, et elles seront au moins cinq en quarts de finale jeudi. A commencer par la n°1, Aslan Karatsev, qui a éliminé le Serbe Miomir Kecmanovic 7-5, 6-4 en 1h36 après avoir pourtant été mené 5-2 dans le premier set. Le Russe a servi 6 aces et n'a finalement été breaké qu'une seule fois. Il sera opposé au tour suivant à Lorenzo Sonego (n°5), tombeur du jeune Argentin Sebastian Baez : 6-2, 6-3 en 1h20, en servant 6 aces et sans avoir la moindre balle de break à défendre. Dan Evans, tête de série n°3, a quant à lui disposé de Pedro Martinez en deux sets également (6-2, 6-3 en 1h24) sans avoir de balle de break à défendre non plus. Le Britannique affrontera Maxime Cressy ou Dusan Lajovic, dont le match a été reporté en raison de la pluie.

Fognini seul absent


Dans la partie basse du tableau, Reilly Opelka a fait respecter la logique en éliminant l'invité australien Jordan Thompson : 6-3, 6-2 en 1h18 avec 10 aces au compteur et une unique balle de break à défendre (et sauvée) au moment où il servait pour le match. David Goffin (n°8) poursuit également sa route après sa victoire sur le lucky-loser américain Denis Kudla : 6-2, 6-3 en 1h21 en servant 8 aces et sauvant la seule balle de break que s'est procuré son adversaire. L'unique surprise de la journée est venue de l'élimination de la tête de série n°7 Fabio Fognini, tombé contre l'Américain Brandon Nakashima en deux tie-breaks et 1h58 (9-7 puis 8-6) dans un match à quatre breaks.

Murray au bout de la nuit


Il a beau avoir 34 ans, une prothèse de la hanche et être retombé à la 135eme place mondiale, Andy Murray reste un formidable batailleur sur le court, et il a fait honneur à son invitation en luttant pendant 3h15 avec Nikoloz Basilashvili, 23eme mondial, pour l'emporter 6-7, 7-6, 6-3 autour de minuit. Les deux joueurs se sont rendu coup pour coup tout au long de la partie, mais l'ancien n°1 mondial a fini par faire la différence. Dans le premier set, alors qu'il menait 4-1, Murray a vu le Géorgien sauver une balle de set à 5-4 et finalement revenir à 5-5 puis l'emporter au tie-break (7-4). Scénario identique dans le deuxième, où l'Ecossais a mené 4-2, a manqué trois balles de set à 5-4 mais cette fois, il n'a pas craqué dans le jeu décisif et l'a emporté 7-3. Tout s'est donc joué dans la première manche, où le 135eme mondial a profité d'un petit coup de mou de Basilashvili pour mener 3-0, puis a réussi à tenir son break d'avance jusqu'au bout, en sauvant une balle de débreak à 5-3. Il défiera donc David Goffin pour une place dans le dernier carré.

SYDNEY (Australie, ATP 250, dur extérieur, 458 568€)
Tenant du titre (en 2019) : Alex De Minaur (AUS)

Quarts de finale
Karatsev (RUS, n°1) - Sonego (ITA, n°5)
Evans (GBR, n°3) - Cressy (USA) ou Lajovic (SER, n°6)
Nakashima (USA) - Opelka (USA, n°4)
Goffin (BEL, n°8) - Murray (GBR, WC)

Huitièmes de finale
Karatsev (RUS, n°1) bat Kecmanovic (SER) : 7-5, 6-4
Sonego (ITA, n°5) bat Baez (ARG) : 6-2, 6-3
Evans (GBR, n°3) bat Martinez (ESP) : 6-2, 6-3
Cressy (USA) - Lajovic (SER, n°6) : reporté à jeudi en raison de la pluie

Nakashima (USA) bat Fognini (ITA, n°7) : 7-6 (7), 7-6 (6)
Opelka (USA, n°4) bat Thompson (AUS, WC) : 6-3, 6-2
Goffin (BEL, n°8) bat Kudla (USA, LL) : 6-2, 6-3
Murray (GBR, WC) bat Basilashvili (GEO, n°2) : 6-7 (4), 7-6 (3), 6-3

1er tour
Karatsev (RUS, n°1) - Bye
Kecmanovic (SER) bat Travaglia (ITA, LL) : 6-2, 6-3
Baez (ARG) bat O'Connell (AUS, Q) : 6-2, 1-6, 7-6 (4)
Sonego (ITA, n°5) bat Gaston (FRA) : 3-6, 6-3, 7-5

Evans (GBR, n°3) - Bye
Martinez (ESP) bat Popyrin (RUS) : 6-4, 6-4
Cressy (USA) bat Mannarino (FRA) : 6-3, 7-5
Lajovic (SER, n°6) bat Davidovich Fokina (ESP) : 7-6 (5), 6-4

Fognini (ITA, n°7) bat Altmaier (ALL, LL) : 6-3, 7-5
Nakashima (USA) bat Vesely (RTC, Q) : 7-6 (2), 7-6 (0)
Thompson (AUS, WC) bat Giron (USA) : 6-4, 6-2
Opelka (USA, n°4) - Bye

Goffin (BEL, n°8) bat Bagnis (ARG, Q) : 6-4, 6-4
Kudla (USA, LL) bat Delbonis (ARG) : 6-3, 6-1
Murray (GBR, WC) bat Durasovic (NOR, Q) : 6-3, 6-1
Basilashvili (GEO, n°2) - Bye

>