ATP : Rublev cinquième qualifié pour le Masters



Il est tombé de haut en étant éliminé par Adrian Mannarino dès les huitièmes de finale du tournoi de Moscou, dont il était le tenant du titre et la tête de série n°1, mais Andrey Rublev n’a pas perdu sa semaine. Le Russe est en effet officiellement qualifié pour le Masters de Turin, comme l’a révélé samedi l’ATP après publication des deux tableaux de la semaine prochaine (St-Pétersbourg et Vienne). Le Russe de tout juste de 23 ans est donc le cinquième joueur à se qualifier pour le tournoi des Maîtres, après Novak Djokokic, Daniil Medvedev, Stefanos Tsitsipas et Alexander Zverev, alors qu’il ne reste plus que trois semaines de compétition à disputer, dont le Paris Rolex Masters qui débute dans une semaine. « Je suis si heureux d’être de retour avec les huit meilleurs joueurs du monde. C’est un tournoi unique et prestigieux et j’ai hâte d’être à Turin, a réagi celui qui, l’année dernière pour sa première participation, avait été éliminé lors de la phase de poules, après avoir perdu contre Nadal et Tsitsipas et gagné contre Thiem.


Une victoire et trois finales cette année pour Rublev


Sur la lancée de sa saison passée (cinq victoires en tournoi), Andrey Rublev a réussi une très belle année 2021, avec un titre remporté à Rotterdam et trois finales disputées à Cincinnati, Halle et Monte Carlo. Très régulier dans les tournois, il a en revanche un peu déçu en Grand Chelem, avec pour bilan un quart de finale en Australie (battu par Medvedev), une élimination d’entrée à Roland-Garros (battu par Struff), un huitième à Wimbledon (battu par Fucsovics) et un troisième tour à l’US Open (battu par Tiafoe). Au total, Rublev a remporté 47 matchs à ce jour, pour 18 défaites. Il reste donc trois billets à attribuer pour le Masters de Turin. Si la saison s’arrêtait ce dimanche, Matteo Berrettini, Casper Ruud et Hubert Hurkacz seraient les heureux élus. Mais tout reste encore possible, avec encore 500 points à distribuer à Vienne la semaine prochaine, 1000 à Paris et 250 à Stockholm pour finir.

>