ATP : Paire se paie Wawrinka, "moi aussi j'ai une médaille si je joue avec Roger"

Gael Monfils a tenu un - long - live de main de maître lundi, en recevant d'abord le président de la FFT Bernard Giudicelli, puis Kristina Mladenovic qui a ensuite été rejointe par Benoit Paire pour finir en trio. Ce dernier n'a pas manqué, notamment, de chambrer à nouveau son grand pote Stan Wawrinka, avec qui il a multiplié les apéros Skype lors du confinement : « Il dit qu'il est meilleur que moi en double. Ce n'est pas un génie, moi aussi j'ai une médaille si je joue avec Rodgeur. Il lui a dit de servir et de se mettre sur le côté, il a dit OK... C'est trop. » Le tout dans les éclats de rire généraux, et Wawrinka a vite réagi à son tour sur Twitter.




Plus sérieux avec Giudicelli, Gael Monfils a profité de cet entretien avec son patron pour lui faire confirmer que Roland-Garros se tiendrait bien du 20 septembre au 4 octobre. Et d'avoir cette réponse amusée, lorsque le boss de la Fédération l'a lancé sur une éventuelle victoire finale : « Je vais essayer, tu sais Bernard... Mais il y a toujours quelqu'un qui loue Roland-Garros avant moi, ça fait douze ans ! J'essaierai de le louer avant lui cette année. » Pour ceux qui n'auraient pas compris, on parle évidemment de Rafael Nadal.