ATP - Moscou : Bonzi a craqué, Cilic souffre puis déroule

Encore raté ! A la recherche d’une victoire dans le grand tableau d’un tournoi ATP depuis le premier tour de Wimbledon, Benjamin Bonzi a encore échoué ce lundi au premier tour du tournoi de Moscou. Le roi du circuit Challenger (six victoires en tournois cette année, record égalé), déjà battu d'entrée à Nur-Sultan il y a trois semaines (malade, il avait dû abandonner) s’est incliné contre John Millman, classé juste un rang devant lui (62eme contre 63eme) alors qu’il avait pourtant le match bien en main. Le Gardois de 25 ans s’est incliné 6-7, 6-4, 6-3 après 2h34 de jeu. L’actuel n°5 français est passé à côté de son début de match, se retrouvant rapidement mené 5-2 en perdant deux fois son service. Mais petit à petit, il est entré dans sa rencontre et a fait son retard : en débreakant pour revenir à 3-5, en gagnant son service facilement, puis en débreakant une nouvelle fois pour revenir à 5-5. Bonzi a sauvé une nouvelle balle de break à 6-5 et a finalement forcé son adversaire à jouer le tie-break. Un jeu décisif que le Français a bien maîtrisé, en l’emportant 7-5 sur sa première balle de set.


Sept jeux perdus de suite !


Dans le deuxième set, Bonzi a sauvé une balle de 3-1 puis a réussi à faire le break dans le septième jeu (4-3). Le début de la fin pour le Français… Le natif de Nîmes a en effet soudainement perdu le fil de son jeu, perdant sept jeux de suite ! Breaké blanc à deux reprises pour permettre à son adversaire d’empocher le deuxième set, il est passé à côté du début du troisième, se retrouvant mené 4-0. Dans un dernier baroud d’honneur, Bonzi a débreaké une fois pour revenir à 2-4, mais Millman s’est montré solide pour conclure sans problème. Le premier des trois Français en lice à Moscou (Mannarino et Simon joueront mardi) prend donc déjà la porte, avec des regrets. Mais il va rester en Russie, pour disputer les qualifications du tournoi de St-Pétersbourg en fin de semaine. L'autre résultat important du jour, c'est la victoire de Marin Cilic sur Marin Dzumhur. Le Croate, tête de série n°6, a souffert, mais a fini par battre le qualifié bosnien 6-7, 6-1, 6-1 en 1h50. Auteur de 22 aces, il a sauvé les trois balles de break que s'est procuré son adversaire. Cilic a manqué trois balles de 4-2 dans le premier set, et l'a finalement perdu au tie-break (7-4). Mais dans les deux manches suivantes, il a largement dominé Dzumhur, qui a perdu cinq fois son service. Prochain adversaire : Tommy Paul ou Mikael Ymer.

MOSCOU (Russie, ATP 250, dur indoor, 671 950€)
Tenant du titre (en 2019) : Andrey Rublev (RUS)

1er tour
Rublev (RUS, n°1) - Bye
Safiullin (RUS, WC) - Mannarino (FRA)
Coria (ARG) - Kachmazov (RUS, WC)
Donskoy (RUS, WC) - Ivashka (BIE, n°7)

Krajinovic (SER, n°4) - Bye
Pella (ARG) - Martinez (ESP)
Paul (USA) - M.Ymer (SUE)
Cilic (CRO, n°6) bat Dzumhur (BOS, Q) : 6-7 (4), 6-1, 6-1

Bublik (KAZ, n°5) - Marchenko (UKR, Q)
Millman (AUS) bat Bonzi (FRA) : 6-7 (5), 6-4, 6-3
Duckworth (AUS) bat Gojo (CRO, Q) : 3-6, 7-5, 6-2
Khachanov (RUS, n°3) - Bye

Djere (SER, n°8) - Simon (FRA)
McDonald (USA) - Nishioka (JAP)
Kecmanovic (SER) - Gerasimov (BIE, Q)
Karatsev (RUS, n°2) - Bye

>