ATP - Montréal : Quatre Français rejoignent le tableau principal



Le contingent français sera plus fourni que prévu à Montréal. Alors que Gaël Monfils et Benjamin Bonzi ont pu faire directement leur entrée dans le tableau du premier des deux Masters 1000 préparatoires à l’US Open, quatre autres Tricolores sont allés chercher leurs billets à l’occasion des qualifications. Après son élimination au deuxième tour à Washington par Holger Rune, Benoît Paire a retrouvé un peu de confiance sur les courts québécois. Après avoir dominé Denis Kudla (6-4? 6-4 en 1h22’), l’Avignonnais a pris ce dimanche le meilleur sur Marc-Andrea Huesler en trois sets (6-3, 3-6, 6-1 en 1h44’) pour participer à son sixième Masters 1000 cette année. Hugo Gaston, quant à lui, a gagné sa place dans le tableau principal au jeu des abandons. En effet, après Michael Mmoh au premier tour après seulement trois jeux, c’est le Canadien Gabriel Diallo qui a jeté l’éponge après avoir perdu le premier set et s’être retrouvé breaké dans la deuxième (6-2, 2-1 en 48 minutes).


Halys a jeté l’éponge


Tête de série numéro 6 de ces qualifications, Arthur Rinderknech a également su passer l’obstacle. Après son succès face à Juan Carlos Aguilar (6-3, 6-7, 6-4 en 2h58’), le 69eme mondial a connu moins de difficulté face à Taro Daniel. En effet, le Français s’est imposé en deux manches sèches (6-4, 6-4 en 2h01’). Adrian Mannarino, de son côté, a dû faire preuve de patience. Tombeur de Max Purcell (7-5, 7-6 en 2h14’) en ouverture des qualifications, le Tricolore a su se remettre d’une première manche nettement perdue face à Soonwoo Kwon. Emmenant son adversaire dans un troisième set, le natif de Soisy-sous-Montmorency a dû attendre que la pluie cesse pour conclure à sa première balle de match (1-6, 6-4, 6-3 en 2h08’). Quentin Halys, de son côté, n’a pas pu défendre ses chances face à Jack Draper. Alors qu’une chaleur moite règne ce dimanche sur Montréal, le Français a préféré abandonner après quatre jeux et un peu plus d’un quart d’heure de match face au Britannique. Il y aura donc six Français sur la ligne de départ ce lundi à Montréal.

>