ATP - Montréal : Carreno Busta rafle la mise

Panoramic


A l'image de Simona Halep à Toronto, on imaginait difficilement une autre issue que la victoire pour Hubert Hurkacz pour couronner sa superbe aventure canadienne. Mais le Polonais, à Montréal, est tombé sur un sacré os en la personne de Pablo Carreno Busta. Bien que mené d'une manche, le solide Espagnol s'est imposé en trois sets (3-6, 6-3, 6-3). Un break a suffi dans chacune des deux premières manches, puis le 23eme mondial a fini par bénéficier de ce scénario en breakant encore dès la première mise en jeu de son adversaire dans le dernier set, finissant même sur un dernier break à 5-3 pour conclure. Par cette occasion, il empêche Hurkacz de devenir le troisième joueur de l'ère Open à remporter ses six premières finales (après Ernests Gulbis et Martin Klizan).

Carreno Busta gagne lui le premier Masters 1000 de sa carrière, récompensant une formidable constance depuis tant d'années passées à arpenter les courts de la planète. C'est aussi son septième titre en treize ans de vie sur le circuit professionnel. A chaud après son sacre, sur le court, il décrit "une sensation vraiment incroyable" (propos relayés sur Eurosport) : "Bien sûr, c'est mon plus beau titre et de loin ! Je ne sais vraiment pas quoi ressentir... J'ai travaillé très dur, y compris les semaines précédentes. Cette saison, j'ai perdu des matchs que j'aurais sans doute gagné les autres années, et voilà ce titre... J'ai toujours cru en mon équipe, en moi-même et en mon jeu." Preuve, s'il en fallait encore une, que la vérité d'un jour n'est certainement pas celle du lendemain, surtout en tennis.

>