ATP - Indian Wells : Une finale Norrie-Basilashvili !



Le fabuleux Indian Wells de Cameron Norrie se poursuit ! Le Britannique de 26 ans, qui fait partie des révélations de la saison, va disputer sa première finale en Masters 1000 ce dimanche, après avoir éliminé assez facilement Grigor Dimitrov en demi-finale. Le n°26 mondial s'est imposé 6-2, 6-4 en 1h26 contre le n°28, et confirme donc sa victoire sur le Bulgare en mars dernier à Miami. Déjà tombeur de Tennys Sandgren, Roberto Bautista Agut, Tommy Paul et Diego Schwartzman, Norrie a poursuivi sur sa lancée en s'offrant le tombeur de Daniil Medvedev et Hubert Hurkacz au terme d'un math très maîtrisé. Auteur de 4 aces 71% de premières balles, il n'a été breaké (blanc) qu'une seule fois, alors qu'il menait déjà 4-1 dans le premier set, après un début de match canon (4-0, sept points perdus). Il a repris sa marche en avant en breakant de nouveau à 4-2, avant de conclure sur un jeu blanc. Dans le deuxième set, le Britannique a pris le service de Dimitrov d'entrée, sur sa quatrième occasion, et est parvenu à conserver son break d'avance, malgré une balle de débreak à 1-2, et a fini le set sur un jeu blanc, une fois de plus. Le voici donc en finale pour la sixième fois de la saison, après sa victoire à Los Cabos et ses défaites à Estoril, Lyon, au Queen's, et à San Diego. Mais surtout, il est désormais onzième à la Race (10eme si on enlève Nadal, qui a mis un terme à sa saison) et peut donc plus que jamais rêver du Masters de Turin. Dimanche, il pourrait remporter le plus grand titre de sa carrière, face à Nikoloz Basilashvili (1-0 pour Norrie).


Basilashvili ne s'arrête plus


Le Géorgien, 36eme joueur mondial et tête de série n°29, s'est donc également hissé en finale du Masters 1000 d'Indian Wells aux Etats-Unis, sur dur extérieur, après avoir sorti l'Américain Taylor Fritz, 39eme joueur mondial et tête de série n°31, en deux manches (7-6 (5), 6-3) et 1h43 de jeu. Dans la première manche, les deux hommes ont fait jeu égal pendant les neuf premiers jeux, jusqu'à ce que l'Américain mène alors 5-4, service à suivre pour le Géorgien. A ce moment-là, Nikoloz Basilashvili a montré quelques premiers signes de fébrilité, en étant obligé de sauver deux premiers balles de break, synonymes alors de gain de la première manche pour son adversaire. Rebelote à 6-5 en faveur de Taylor Fritz et une troisième et dernière balle de set à sauver pour le mieux classé des deux. Finalement, les deux hommes sont donc allés jusqu'au tie-break. Un jeu décisif particulièrement serré, mais que le 36eme joueur mondial a fini par remporter, à sa première opportunité (7-6 (5)). Enfin, dans la deuxième et dernière manche, la tête de série n°29 a de nouveau été mise en difficulté sur sa mise en jeu, en étant obligé de sauver deux nouvelles balles de break, à 1-1. Finalement, à 3-2 en sa faveur, c'est bien lui qui a fini par breaker son concurrent. A 5-3, le Géorgien a dû sauver deux balles de débreak, mais il a fini par avoir le dernier mot, sur sa quatrième balle de match (6-3). Tombeur de Mateo Berrettini, Jannik Sinner et Alexander Zverev, Taylor Fritz chute donc contre le tombeur de Karen Khachanov et de Stefanos Tsitsipas. L'Américain, qui compte un seul titre à son palmarès (Eastbourne 2019), n'en remportera donc pas un deuxième, pour sa sixième finale sur le circuit ATP. Avec trois huitièmes de finale (Indian Wells 2018, Monte-Carlo 2019 et Miami 2021), cette édition 2021 d'Indian Wells restera forcément son meilleur parcours en Masters 1000 pour celui qui devrait remonter à la 30eme place mondiale. De son côté, Nikoloz Basilashvili va tenter de remporter son sixième titre sur le circuit ATP, son troisième cette année après Doha et Munich, pour sa huitième finale. Avant cette édition 2021 d'Indian Wells, le Géorgien n'avait également jamais fait mieux qu'un huitième de finale en Masters 1000 et devrait remonter à la 27eme place mondiale, voire à la 18eme.

INDIAN WELLS (Etats-Unis, Masters 1000, dur extérieur, 7 903 959€)
Tenant du titre (en 2019) : Dominic Thiem (AUT)

Finale
Norrie (GBR, n°21) - Basilashvili (GEO, n°29)

Demi-finales
Norrie (GBR, n°21) bat Dimitrov (BUL, n°23) : 6-2, 6-4
Basilashvili (GEO, n°29) bat Fritz (USA, n°31) : 7-6 (5), 6-3

>