ATP : Gaël Monfils parlera ce mardi

Gaël Monfils va parler. Deux titres coup sur coup, une défaite aux portes d'une nouvelle finale, face à Novak Djokovic en passant tout près de l'exploit face au numéro 1 mondial, l'interruption de la saison et puis... plus rien du tout. Depuis le confinement, la lumière s'est éteinte pour Gaël Monfils, propulsé dans un trou noir dont il n'arrive plus à s'extirper. Lundi, à Vienne, pour son premier match depuis son élimination d'entrée à Roland-Garros face à Bublik, le numéro 1 français a poursuivi sa traversée du désert face à Pablo Carreno-Busta. Touché au cou cette fois, « La Monf' » n'est même pas allé au terme du match. Mais au moment où il a jeté l'éponge contre l'Espagnol (6-1, 2-0 en faveur du 15eme mondial), le Parisien semblait encore promis à une correction en règles.

Depuis la reprise, Monfils, si flamboyant en début d'année, n'a donc toujours pas gagné un match (quatre matchs, quatre défaites). Ejecté du Top 10 (il occupe aujourd'hui la 11eme place au classement ATP), il n'est plus que l'ombre de celui qui semblait partie avant que la pandémie de Covid-19 ne vienne couper l'élan de tous les joueurs, mais en particulier le sien, pour réaliser LA saison de sa vie. Avec un titre à Montpellier, un autre à Rotterdam une semaine plus tard et ces trois fameuses balles de match gâchées face à Djokovic à Dubaï lors de ce même mois de février monstrueux pour lui alors qu'il avait le meilleur joueur du moment à portée de fusil.


Monfils va-t-il décider d'en rester là ?

A l'arrivée, le long break n'aura eu qu'un seul effet positif sur Monfils : il est devenu un expert d'Internet et en particulier de la plateforme de streaming vidéo en direct Twitch. Confiné, le compagnon d'Elina Svitolina avait ainsi fait le bonheur de ses fans en faisant partager son quotidien et notamment ses parties de console endiablées ainsi qu'en interviewant d'autres joueurs du circuit.

C'est même à l'ancien numéro 6 mondial que le président de la FFT Bernard Giudicelli avait révélé que Roland-Garros aurait bien lieu en dépit du contexte sanitaire. Et c'est évidemment par le biais de son nouveau moyen d'expression préféré que Monfils reviendra également ce mardi à 15h00 sur ses déboires du moment. « Beaucoup de questions doivent se poser, beaucoup de réponses vont être apportées », a teasé le joueur dès lundi soir après sa quatrième défaite de suite au premier tour. Le Français pourrait notamment annoncer la fin de sa saison. Et de ses ennuis.