ATP - Barcelone : Ça passe pour Moutet, Nadal, Tsitsipas et Rublev, Mannarino éliminé



Adrian Mannarino ne rejoindra pas les huitièmes de finale du tournoi ATP 500 de Barcelone en Espagne, sur terre battue. Ce mercredi, le Français, 34eme joueur mondial et tête de série n°17, a été éliminé pour son entrée en lice, au deuxième tour, par l'Espagnol Albert Ramos Vinolas, 46eme joueur mondial, en deux manches (6-4, 6-4) et 1h24 de jeu. Pourtant, c'est bien le Français qui avait pris les devants d'entrée de première manche. A la faveur notamment d'un break blanc, le Tricolore a rapidement mené 3-0. Une bonne entrée en matière qu'Adrian Mannarino n'a ensuite pas confirmé. De 1-3, le mieux classé des deux s'est ensuite retrouvé mené 5-3. Sur sa mise en jeu suivante, le 35eme joueur mondial a dû sauver deux nouvelles balles de break, synonymes alors de balles de set. Ce n'était que partie remise pour l'Espagnol, qui a conclu sur son propre service (6-4). Dans la deuxième et dernière manche, la tête de série n°17 a été breakée d'entrée, avant de parvenir à combler son retard à 1-2. Après un nouveau service perdu, à 3-3, Adrian Mannarino a fini par rendre les armes (6-4).

Moutet a eu le dernier mot face à Evans


Si Adrian Mannarino s’est pris les pieds dans le tapis, ce n’est pas le cas de Corentin Moutet. Opposé à la tête de série numéro 16 Daniel Evans, le Français est allé chercher une victoire référence sur terre battue. Le Britannique, après avoir écarté une balle de break, est allé chercher le service du Tricolore dans le cinquième jeu mais n’a pas su confirmer son avantage. Revenu immédiatement à hauteur, Corentin Moutet n’a pas laissé passer sa chance au moment de conclure le premier set sur le service de son adversaire. La deuxième manche a démarré avec un nouvel échange de breaks avant que le Français ne parvienne à servir pour le match en breakant dans le huitième jeu. Toutefois, Daniel Evans s’est réveillé et, grâce à quatre jeux consécutifs, revenir à hauteur dans cette rencontre. Chahuté au service dès l’entame de la dernière manche, Corentin Moutet a tenu bon pour ensuite breaker mais sans confirmer. Mais, ayant de la suite dans les idées, le 75eme mondial a une nouvelle fois pris le service du Britannique. Loin d’être serein sur sa mise en jeu, le Français a une nouvelle fois cédé avant de réagir pour reprendre la main. Après avoir écarté une dernière balle de débreak, c’est à sa première balle de match que Corentin Moutet a mis fin à la rencontre (6-4, 5-7, 6-3 en 3h10’) pour retrouver la tête de série numéro 4 Diego Schwartzman, victorieux de Frances Tiafoe (3-6, 7-5, 6-1 en 2h31') en huitièmes de finale.

Nadal inquiété mais vainqueur


Après sa contre-performance à Monte-Carlo, Rafael Nadal a lancé sa quête d’un douzième titre à Barcelone face à Ilya Ivashka mais les débuts du « Taureau de Manacor » sur la terre battue catalane ont été poussifs. En effet, le numéro 3 mondial a été breaké d’entrée par le Biélorusse et, après avoir manqué dans la foulée une balle de débreak, n’a jamais su mettre en difficulté son adversaire. Le 111eme mondial s’est même offert le luxe de remporter le premier set sur la mise en jeu de Rafael Nadal. Sans doute vexé, le Majorquin n’a pas perdu de temps pour répondre, breakant dès le premier jeu de la deuxième manche et n’a plus laissé la moindre faille à son adversaire. Grâce à un deuxième break dans le cinquième jeu, la tête de série numéro 1 du tournoi a fait son retard sur un jeu blanc. L’entame de la dernière manche a vu les deux joueurs être imperturbables au service mais, comme souvent, le septième jeu a été décisif. Sentant son adversaire fébrile, Rafael Nadal a haussé le ton et, sur un jeu blanc, a signé un break décisif. En effet, après avoir manqué une première balle de match sur la mise en jeu d’Ilya Ivashka, le Majorquin a conclu sur son service (3-6, 6-2, 6-4 en 2h21’), Kei Nishikori, tombeur de la tête de série numéro 13 Cristian Garin (7-6, 4-6, 6-1 en 2h36') qui sera son adversaire en huitièmes de finale.

Rublev n'a pas tremblé


De son côté, Albert Ramos Vinolas affrontera, en huitièmes de finale, Andrey Rublev. Le Russe, 7eme joueur mondial et tête de série n°3, a éliminé l'Italien Federico Gaio, 138eme joueur mondial et lucky loser, en deux manches (6-4, 6-3) et 1h24 de jeu. Dans la première manche, les deux hommes ont fait jeu égal pendant les huit premiers jeux. A ce moment-là, l'Italien s'est procuré deux premiers balles de break, avant toutefois de céder cette première manche, sur sa propre mise en jeu et au bout de la deuxième tentative de son adversaire (6-4). Dans la deuxième manche, à 1-1, Andrey Rublev a été breaké le premier, malgré deux premières balles sauvées, avant toutefois de débreaker dans la foulée. Là encore, l'Italien a craqué au plus mauvais des moments. Après un nouveau break, blanc, à 3-4, le Russe ne s'est ensuite pas fait prier pour mettre un point final à cette rencontre, dans la foulée (6-3). Ça passe également pour le Canadien Felix Auger-Aliassime, 20eme joueur mondial et tête de série n°10, qui a éliminé l'Italien Lorenzo Musetti, 87eme joueur mondial et bénéficiaire d'une wild card, en trois manches (4-6, 6-3, 6-0) et 2h05 de jeu.

Tsitsipas s'est amusé, Fognini a craqué


Stefanos Tsitsipas n'a pas fait de détails. Ce mercredi, le Grec, 5eme joueur mondial et tête de série n°2, s'est qualifié pour les huitièmes de finale du tournoi ATP 500 de Barcelone en Espagne, sur terre battue, en battant le local Jaume Munar, 86eme joueur mondial, en deux manches (6-0, 6-2) et 1h18 de jeu. La première manche fut donc à sens unique et le Grec a su remporter les trois services de son adversaire, même s'il a dû s'y reprendre à quatre fois sur le deuxième (6-0). Dans la deuxième et dernière manche, l'Espagnol s'est procuré un total de trois balles de break le premier, deux à 1-1 puis une à 2-2, mais il s'est donc révélé incapable d'en convertir une seule. C'est même finalement Stefanos Tsitsipas qui a fini par breaker, et ce même à deux reprises, remportant ainsi les quatre derniers jeux de ce set. Malgré cinq balles à 3-2, le mieux classé des deux n'a ensuite pas tremblé au moment de conclure (6-2). Au prochain tour, il affrontera l'Australien Alex De Minaur, 25eme joueur mondial et tête de série n°14, qui a sorti le Kazakh Alexander Bublik, 42eme joueur mondial, en deux sets (7-6 (3), 6-2) et 1h27 de jeu. Ça passe également pour l'Espagnol Pablo Carreno Busta, 13eme joueur mondial et tête de série n°6, qui a éliminé l'Australien Jordan Thompson, en deux manches (6-4, 6-0) et 1h03 de jeu. Fabio Fognini, tête de série numéro 9, a une nouvelle fois fait parler de lui. Après avoir perdu la première manche sans marquer le moindre jeu face à l'Espagnol Bernabe Zapata Miralles, qui lui tenait tête dans la deuxième, l'Italien a été purement et simplement disqualifié après avoir insulté un juge de ligne.

BARCELONE (Espagne, ATP 500, terre battue, 1 702 800€)
Tenant du titre (en 2019) : Dominic Thiem (AUT)

Huitièmes de finale
Nadal (ESP, n°1) - Nishikori (JAP)
Norrie (GBR) - Goffin (BEL, n°8)
Schwartzman (ARG, n°4) - Moutet (FRA)
Zapata Miralles (ESP, Q) - Carreno Busta (ESP, n°6)

Bautista Agut (ESP, n°5) - Sinner (ITA, n°11)
Ramos-Vinolas (ESP) - Rublev (RUS, n°3, WC)
Shapovalov (CAN, n°7) - Auger-Aliassime (CAN, n°10)
De Minaur (AUS, n°14) - Tsitsipas (GRE, n°2)

2eme tour
Nadal (ESP, n°1) bat Ivashka (BIE, Q) : 3-6, 6-2, 6-4
Nishikori (JAP) bat Garin (CHI, n°13) : 7-6 (5), 4-6, 6-1
Norrie (GBR) bat Khachanov (RUS, n°12) : 6-4, 3-6, 6-3
Goffin (BEL, n°8) bat Herbert (FRA) : 6-2, 6-4

Schwartzman (ARG, n°4) bat Tiafoe (USA) : 3-6, 7-5, 6-1
Moutet (FRA) bat Evans (GBR, n°16) : 6-4, 5-7, 6-3
Zapata Miralles (ESP, Q) bat Fognini (ITA, n°9) : 6-0, 4-4 disqualification
Carreno Busta (ESP, n°6) bat Thompson (AUS) : 6-4, 6-0

Bautista Agut (ESP, n°5) bat Andujar (ESP) : 6-4, 6-0
Sinner (ITA, n°11) bat Gerasimov (BLR) : 6-3, 6-2
Ramos-Vinolas (ESP) bat Mannarino (FRA, n°17) : 6-4, 6-4
Rublev (RUS, n°3, WC) bat Gaio (ITA, LL) : 6-4, 6-3

Shapovalov (CAN, n°7) bat Chardy (FRA) : 6-3, 7-5
Auger-Aliassime (CAN, n°10) bat Musetti (ITA, WC) : 4-6, 6-3, 6-0
De Minaur (AUS, n°14) bat Bublik (KAZ) : 7-6 (3), 6-2
Tsitsipas (GRE, n°2) bat Munar (ESP, WC) : 6-0, 6-2

1er tour
Nadal (ESP, n°1) - Bye
Ivahska (BIE, Q) bat Griekspoor (PBS, Q) : 6-3, 6-1
Nishikori (JAP) bat Pella (ARG) : 4-6, 7-6 (4), 6-2
Garin (CHI, n°13) - Bye

Khachanov (RUS, n°12) - Bye
Norrie (GBR) bat Caruso (ITA) : 6-1, 6-2
Herbert (FRA) bat Nagal (IND, Q) : 7-5, 6-0
Goffin (BEL, n°8) - Bye

Schwartzman (ARG, n°4) - Bye
Tiafoe (USA) bat Alcaraz (ESP, WC) : 6-4, 7-6 (2)
Moutet (FRA) bat Koepfer (ALL) : 7-5, 6-2
Evans (GBR, n°16) - Bye

Fognini (ITA, n°9) - Bye
Zapata Miralles (ESP, Q) bat Kuznetsov (RUS, Q) : 6-7 (4), 7-5, 6-1
Thompson (AUS) bat Gasquet (FRA) : 7-6 (5), 4-6, 7-6 (3)
Carreno Busta (ESP, n°6) - Bye

Bautista Agut (ESP, n°5) - Bye
Andujar (ESP) bat Simon (FRA) : 6-1, 3-6, 6-3
Gerasimov (BLR) bat Tsonga (FRA) : 7-5, 6-1
Sinner (ITA, n°11) - Bye

Mannarino (FRA), n°17  - Bye
Ramos-Vinolas (ESP) - Rune (DAN, Q) : 6-7 (2), 6-1, 7-6 (2)
Gaio (ITA, LL) bat Paire (FRA) : 7-5, 6-3
Rublev (RUS, n°3, WC) - Bye

Shapovalov (CAN, n°7) - Bye
Chardy (FRA) bat Basilashvili (GEO) : 6-4, 3-6, 6-3
Musetti (ITA, WC) bat Lopez (ESP) : 6-4, 6-3
Auger-Aliassime (CAN, n°10) - Bye

De Minaur (AUS, n°14) - Bye
Bublik (KAZ) bat Davidovich Fokina (ESP) : 2-6, 7-5, 6-2
Munar (ESP, WC) bat Monteiro (BRE) : 6-3, 7-5
Tsitsipas (GRE, n°2) - Bye

>