Perche (H) : Opération aux yeux pour Armand Duplatis



Une meilleure vue pour sauter (encore) plus haut ? Armand Duplantis a profité de l’intersaison pour se délester d’un poids qui le handicapait depuis sa tendre enfance. Le perchiste suédois, qui s’est vu diagnostiquer une myopie à l’âge de 10 ans, a subi une opération chirurgicale des yeux au laser. Enfin pour « Mondo » qui a dû attendre ses 22 ans pour se débarrasser de ses problèmes de vue, la faute à cette myopie qui devait se stabiliser, ce qui a été le cas l’automne dernier. Contraint de porter des lunettes dans la vie de tous les jours et de se munir de lentilles quand il se présentait en compétition, le recordman du monde du saut à la perche, en intérieur et en extérieur, savoure sa nouvelle vie. « C'était comme un handicap. Donc rien que ça, c'est un soulagement et je le sens déjà quand je m'entraîne. Tout est tellement plus facile. Je n'ai jamais été à l'aise avec les lentilles non plus, j'ai toujours eu les yeux un peu irrités », exulte-t-il pour le quotidien suédois Aftonbladet.

L’esprit désormais reposé pour Duplantis


S’il se réjouit d’avoir été opéré, comme son père et entraineur Greg, ancien perchiste professionnel, c’est aussi pour en finir avec ces incessants tracas qui pouvaient le « ronger » intérieurement pendant les compétitions. « Ma plus grande crainte a toujours été qu'il y ait un problème avec les lentilles au milieu d'une compétition. Surtout dans les grands championnats. Qu'une lentille tombe ou que quelque chose d'autre se produise. Cela a toujours été là, au fond de mon esprit, et j'ai toujours été stressé par ces pensées. C'est devenu comme une idée fixe à la fin », reconnait-il. L’athlète scandinave, champion olympique en titre, qui se croit capable de sauter plus haut avec une nouvelle vue, s'en fera un premier aperçu à Karlsruhe où il doit démarrer sa saison en salle le 28 janvier.

>