Mondiaux juniors : Record du monde du 110m haies pour Sasha Zhoya !

Une fusée. Il n'y a pas un mot plus fort pour décrire l'incroyable performance de Sasha Zhoya, la future pépite de l'athlétisme français. Ce vendredi, le hurdler a battu le record du monde juniors du 110m haies en 12'93 avec un vent légèrement défavorable (-0.4 m/s) dès les demi-finales des Championnats du monde juniors disputés à Nairobi au Kenya. Avec cette marque, il améliore de six centièmes le meilleur temps codétenu par le Français Wilhem Belocian (2014) et le Jamaïcain Damion Thomas (2018) ! L'athlète licencié au Clermont Athlé, a réalisé une course incroyable pour se qualifier pour la finale du 110m haies qui aura lieu ce samedi à 15 h 15. Le France-Australien se savait attendu, il n'a pas déçu et après un temps très correct dans les séries (13'12, +0,3 m/s), il vient de placer la barre très haut... À la fin du mois de juillet, lors des Championnats d'Europe, Sasha Zhoya avait également réussi à passer sous la barre des 13 secondes mais un vent trop favorable l'avait empêché de faire valider ce temps. Pour rappel, les haies utilisées chez les juniors sont légèrement plus petites (0,99 m) que chez les séniors (1,06 m). Déjà impressionnant depuis plusieurs mois, le Français est aussi très attendu pour être au top lors des Jeux d'été à Paris dans trois ans. Chez les femmes, la Nantaise Léa Vendôme (18 ans) n'a pas terminé sa série du 100m haies en raison d'une blessure aux ischios.



Du côté d'Anthony Ammirati, c'est un peu la soupe à la grimace. Leader au regard des bilans mondiaux, grâce à une belle barre à 5,72 m franchie à Salon-de-Provence, et favori de ces Mondiaux, le tricolore s'est complètement loupé ce vendredi. Le jeune de 18 ans a choisi de faire son entrée en lice avec une barre à 5,30 m. Problème, le champion d'Europe n'a jamais réussi à la franchir. « Je n'ai pas trop d'excuses, a expliqué l'intéressé dans des propos rapportés par l'Équipe. C'était un bon jour, j'étais en forme. Tout allait très bien jusqu'à ce que je me rende compte que j'étais vraiment bien et que mes perches étaient trop souples. Je n'arrivais même pas à engager un seul saut. J'ai décidé au troisième essai de changer de perche pour en prendre une encore plus dure. Malheureusement, c'était trop dur et ça fait un zéro. » Autre Français aligné, Oihan Etchegaray s'est lui contenté de la quatrième place avec une marque à 5,30 m. La victoire est revenue au Biélorusse Konstantin Volkov (5,45 m) devant le Finlandais Juho Alasaari (5,35 m) et le Sud-Africain Kyle Rademeyer (5,30 m). Du côté des autres représentants tricolores, on note la qualification pour la finale de ce samedi (15 h 10) de Rose Loga et Estelle Veillas au lancer de marteau. Les deux femmes se sont aisément qualifiées grâce à un jet respectif à 60,72 m et 60,04 m. Laureen Maxwell, s'est aussi qualifiée pour la finale du saut en hauteur (ce dimanche, 14 h 25) grâce à une marque à 1,78 m lors de son première essai. La Francilienne de 19 ans sera favorite dans deux jours.

>