Marathon de Berlin : Kipchoge améliore son propre record du monde



Il n'a laissé que des miettes à ses adversaires du jour. Ce dimanche matin, du côté de l'Allemagne, le Kényan Eliud Kipchoge a remporté l'édition 2022 du marathon de Berlin, sur un parcours particulièrement plat et au terme d'une course incroyable. Aujourd'hui âgé de 37 ans, le double champion olympique de la discipline en a profité pour faire d'une pierre deux coups. En effet, outre cette nouvelle prestigieuse victoire, l'athlète a également amélioré le record du monde de la spécialité. Un record qui lui appartenait déjà et qu'il a ainsi désormais porté à 2h01'09". Après un départ vraiment très rapide, à 9h15, avec une dizaine de degrés affiché au niveau du thermomètre, le principal intéressé s'est même retrouvé, à un moment, sur un potentiel record en-dessous des deux heures. En effet, son premier dix kilomètres a été bouclé en 28'23". A titre de comparaison, lors de son précédent record du monde, cette même distance avait alors été bouclée en 29'1".

Kipchoge détenait le précédent record depuis 2018


Quant au semi-marathon, le Kényan l'a réglé dans un temps incroyable de 59'51". Soit, tout bonnement, le semi-marathon le plus rapide de l'histoire. En 2018, à l'occasion du marathon de Londres, Kipchoge avait alors réalisé un temps de 1h01' lors de son passage au semi-marathon. A ce moment-là, à Berlin, le coureur pouvait potentiellement régler ce marathon dans un temps de 1h59'41". Ce qui n'a donc finalement pas été le cas, pour un coureur qui a fait cavalier seul après le 25eme kilomètre, pour ne plus être revu. Le précédent record du monde du marathon, 2h01'39", soit trente secondes de plus que ce nouveau chrono, remontait au 16 septembre 2018 et il avait alors déjà été établi dans cette même capitale allemande, sur le même parcours que celui de ce dimanche. Eliud Kipchoge a donc écrit une nouvelle page de son histoire, lui qui est une véritable légende de la spécialité.

>