Le marathon de Tokyo reporté à 2022



Un report de plus dans le sport japonais en raison du coronavirus. Après les Grands Prix de F1 et de MotoGP, le rallye du Japon ou encore les tournois de tennis de Tokyo et de Hiroshima, cette fois c’est le marathon de Tokyo qui est rayé du calendrier sportif 2021. Les organisateurs ont annoncé ce vendredi que la course prévue le 17 octobre prochain était reportée au 6 mars. La ville de Tokyo est en effet toujours en état d’urgence, dans un pays où on a compté jeudi 4626 cas positifs et 58 décès, et où 54% de la population est complètement vaccinée.

Le marathon de Tokyo dans le Top 6 mondial


« À tous ceux qui attendaient avec impatience le marathon de Tokyo, nous avons cherché jusqu'à la fin un moyen de tenir l'événement en octobre, en assurant la sécurité de tous les coureurs, ainsi que de chaque personne impliquée dans le marathon de Tokyo, et en nous préparant à profiter de l'événement à fond. Au vu de la récente propagation des maladies infectieuses, nous avons décidé de reporter l'événement en 2022. Nous nous excusons sincèrement auprès de tous ceux qui attendaient avec impatience le marathon de Tokyo, y compris les coureurs et les bénévoles, qui ont continué à attendre. En espérant la fin de la nouvelle infection à coronavirus, nous réfléchirons à ce que nous pouvons faire maintenant et nous préparerons davantage le jour où le marathon pourra avoir lieu », a réagi Tadaaki Hayano, directeur de course du marathon de Tokyo. Le marathon de Tokyo, créé en 2007, fait partie des cinq marathons les plus prestigieux du monde, avec ceux de Boston, Londres, Berlin, Chicago et New York. C’est le Kenyan Wilson Kipsang qui détient le record masculin de l’épreuve, en 2h03’58, et l’Israélienne Lonah Chemtal Salpeter le record féminin en 2h19’47. Suite à ce report, le marathon de Paris sera le seul marathon d'envergure prévu le 17 octobre. L'épreuve, qui se tient traditionnellement en avril, avait été reportée de six mois dès le mois de novembre 2020.

>