Le marathon de Shanghai annulé à son tour

L’épidémie de covid-19 connait un rebond du côté de Chine, où elle a débuté il y a maintenant deux ans, et coûté la vie à, officiellement, 4636 personnes. C’est pourquoi les organisateurs du marathon de Shanghai ont décidé d’annuler l’édition 2021 de leur événement, qui devait se dérouler le 28 novembre prochain, et où 18 000 participants étaient inscrits. C’est déjà le troisième grand marathon chinois à être annulé, après ceux de Pékin (31 octobre) et de Wuhan (24 octobre). « Considérant la sévère situation sanitaire, nous avons décidé de reporter le marathon. Une nouvelle date sera annoncée plus tard. Aujourd’hui, nous avons choisi d’être prudents, de mettre la santé des participants et des habitants de la ville au premier plan. Comprenez que nous avions préparé cette course comme tous les participants. Nous espérons avoir votre compréhension », ont écrit les organisateurs dans un communiqué, précisant que les participants prévus pour 2021 auraient une place réservée pour 2022 s’ils le souhaitent.

La Chine ne veut prendre aucun risque avant les JO


Même s’il ne fait pas partie des marathons « majeurs » comme New York, Londres ou Berlin, le marathon de Shanghai, créé en 1996, bénéficie du label « platine » de World Athletics. Le record masculin est détenu par le Kenyan Paul Lonyangata en 2h07’17 (en 2015) et le record féminin par l’Ethiopienne Yebrgual Melese en 2h20’36 (en 2018). La Chine a fait état de 62 nouveaux cas positifs le 8 novembre (contre 2197 en France, par exemple), mais le pays ne veut prendre aucun risque, selon sa stratégie du « zéro covid ». D'autant que dans trois mois, il accueillera les Jeux Olympiques d'hiver, à Pékin. Des JO où aucun spectateur étranger ne sera autorisé à venir, et où les 2900 athlètes attendus devront être complètement vaccinés ou respecter une quarantaine stricte de trois semaines en arrivant dans le pays.

>