Championnats de France : Titre national et minima pour Zhoya et Happio, Robert sacré au finish sur 800m

Panoramic
Sasha Zhoya a frappé très fort ce samedi à Caen ! Après avoir assuré sa place aux Mondiaux d’Eugene dès les séries avec une victoire en 13’’24, nouveau record personnel le sociétaire du club de Clermont a haussé le ton en finale. Le jour de ses 20 ans, le natif de Perth est allé chercher son premier titre de champion de France élite et n’a rien laissé à ses rivaux. Avec la sixième meilleure performance française de l’histoire en 13’’17, Sasha Zhoya s’impose devant Aurel Manga (13’’41) et Just Kwaou-Mathey (13’’51). Les minima pour Eugene, c’est aussi chose faite pour Wilfried Happio sur le 400m haies. Battant le record des championnats en 48’’57, cinquième meilleure performance française de tous les temps, le sociétaire de l’ASPTT Lille Métropole a laissé ses rivaux Ludvy Vaillant (49’’74) et Victor Corolle (50’’04) très loin derrière. Une course que ne natif de Bourg-la-Reine n'a pas abordé dans les meilleures conditions. Agressé quelques minutes avant le départ, il s'est aligné avec un bandeau sur l'œil gauche. Enzo Hodebar, quant à lui, s’est assuré de voir Munich et les championnats d’Europe au triple saut. Avec une marque à 17,05m au troisième essai, l’athlète de l’US Deuil-la-Barre devance d’un centimètre Jean-Marc Pontvianne (17,04m) quand Melvin Raffin complète le podium (16,94m).


Robert intouchable sur 800m


Il était attendu, il n’a pas déçu. Vainqueur sur 800m lors du Meeting de Paris, Benjamin Robert n’a laissé à personne le titre de champion de France de la distance. Revenant sur Gabriel Tual (1’48’’89) et Pierre-Ambroise Bosse (1’49’’17), respectivement deuxième et troisième, le Toulousain s’impose en 1’48’’58 pour remporter son troisième titre sur le double tour de piste. En ouverture de la journée, Yanis Esmeralda David a écrasé le concours de la longueur avec une marque à 6,71m au dernier essai, soit un centimètre de plus que sa meilleure performance française de la saison. Un concours que la sociétaire du Monster Club Athlé avait démarré avec un bond à 6,80m qui a été invalidé en raison d’un vent trop favorable. Maelly Dalmat (6,44m) et Rougui Sow (6,41m) complètent le podium. Annoncée favorite au javelot, Alizée Minard n’a pas manqué le rendez-vous avec un 3eme essai à 57,17m pour s’assurer du titre national. Au poids, c’est Amanda Ngandu-Ntumba qui s’est parée d’or avec 15,44m au troisième essai. Le concours du saut à la perche féminin a vu Margot Chevrier s’imposer aux essais face à Marie-Julie Bonnin (4,50m).


Fall triple la mise sur 100m


Après 2020 et 2021, Mouhamadou Fall reste le patron sur 100m. En 10’’19, le sociétaire du club de Franconville remporte son troisième titre national de suite devant Meba-Mickaël Zeze (10’’20) et Jimmy Vicaut (10’’24). La finale féminine a vu Mallory Leconte, championne de France en salle du 60 l’hiver dernier, remporter le titre en 11’’43 devant Leelou Martial-Ehoulet (11’’54) et Floriane Gnafoua (11’’62). Sur le 3000m steeple féminin, Alice Finot a nettement distancé la concurrence lors d’une victoire en 9’48’’00 quand Charlotte Mouchet a dominé le 1500m en 4’20’’58. Amandine Brossier, de son côté, n’a pas laissé la hiérarchie bouger sur le 400m. Tenante du titre, l’Angevine l’a conservé avec un succès en 52’’02 devant Shana Grebo (52’’42) et Sounkamba Sylla (52’’87). Le concours de la hauteur a été remporté par Nathan Ismar avec une barre à 2,19m devant Sébastien Micheau et Kristen Biyengui, départagés aux essais pour la deuxième place (2,16m). Cette deuxième journée a également vu les épreuves combinées se conclure. Après avoir réalisé la meilleure performance française de l’histoire à la perche dans un décathlon, Baptiste Thiéry est allé chercher le titre national avec un total à 7966 points. L’heptathlon, de son côté, a vu Léonie Cambours monter sur la plus haute marche du podium avec 6046 points.

>