Ch.Europe : Jordier qualifié pour la finale du 400m, nouveau record personnel à la clé

Panoramic


Départ idéal pour Thomas Jordier (28 ans) à Munich. Le natif de Noisy-le-Grand, déjà impressionnant lundi lors des séries, a validé mardi son billet pour la finale du 400m de ces Championnats d'Europe en Bavière. Cerise sur le gâteau : le Français, qui fait partie des potentielles chances de médaille de l'équipe de France, s'est encore offert le luxe d'améliorer son record personnel. La veille, Jordier avait descendu la marque à 45”39. Mardi, il l'a encore abaissée de deux centièmes. Le licencié de l'Amiens UC, parti au couloir 4, lors de cette deuxième série des demi-finales du 400m qui a vu le Belge Kevin Borlée s'arrêter en cours de course sur blessure, s'est en effet imposé en 45”37. Conscient qu'il devait courir au niveau de son record personnel pour avoir une chance de se qualifier pour la finale, le champion de France en salle sur la distance a fait encore mieux. Avec le champion d'Europe britannique Matthew Hudson-Smith, immense favori pour le titre une nouvelle fois, Jordier sera l'un des favoris de cette finale, qui s'annonce très ouverte.

Jordier : "Le favori, c'est Hudson-Smith"


Même si pour le Français, interrogé au micro de France Télévision après sa qualification, non seulement cette finale sera "ouverte et en même temps non", mais il sera de surcroît très dur de priver Hudson-Smith, exempté des séries lundi en tant que numéro 1 européen de la spécialité, de la médaille d'or. "Le plus important c’était de se hisser en finale, maintenant on va récupérer, j’ai plus de 24 heures pour récupérer et maintenant, on est sur le même pied d’égalité. L'Anglais Hudson-Smith, qui est le tenant du titre, sera le favori. Il est très fort cette saison donc on va essayer d’aller le titiller un peu et de le bousculer, mais cela ne va pas être facile demain (mardi), d’autant qu’il y aura six autres concurrents." Jusqu'à maintenant, Jordier est monté à deux reprises sur le podium des Championnats d'Europe, mais les deux fois, c'était avec le relais 4x400m. A Torun, l'année dernière, pour sa première participation en individuel chez les séniors, le Français avait été disqualifié. Cette année, l'histoire pourrait s'avérer très belle en revanche. Chez les femmes, Amandine Brossier, quatrième de sa demi-finale en 51”21, ne sera pas présente en finale en revanche. Petite consolation pour la Française : elle bat elle aussi son record personnel.

>