Carnet noir : Bobby Joe Morrow, triple champion olympique en 1956, est décédé

Le monde du sport et plus particulièrement celui de l'athlétisme est en deuil. En effet, Bobby Joe Morrow est décédé à l'âge de 84 ans. En 1956, alors présent aux Jeux Olympiques de Melbourne en Australie, l'ancien sprinteur américain avait réédité l'incroyable performance de son compatriote Jesse Owens, à savoir devenir triple champion olympique, sur le 100m, le 200m, mais également sur le 4x100m. Un exploit depuis réitéré à deux reprises. D'abord par l'Américain Carl Lewis, qui a également remporté le titre sur le saut en longueur en 1984, puis par le Jamaïcain Usain Bolt. En 1956, Morrow avait été élu sportif de l'année par le magazine Sports Illustrated, devançant alors le joueur de baseball Mickey Mantle ou bien encore le boxeur Floyd Patterson.

Un retour tenté en 1960





Après avoir pris sa retraite en 1958, l'Américain avait alors ensuite tenté un retour en 1960 pour essayer de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Rome en Italie, mais sans réussite. Ce samedi, sur sa page Facebook, le district scolaire de San Benito, situé au Texas et dont le stade de football américain porte justement le nom de Bobby Joe Morrow, a tenu à présenter ses condoléances après ce décès. Dans son message, il souligne également à quel point l'héritage laissé par l'ex-athlète serait « présent à jamais » au sein de la ville. Avant d'embrasser une prolifique carrière de sprinteur, Bobby Joe Morrow avait commencé à faire ses gammes dans la discipline du football américain, et justement pour l'école de San Benito. Toujours via Facebook, un hommage lui a également été rendu par l'Abilene Christian University, là où il avait justement étudié par le passé.