Athlétisme : Abdi et Gidey s'offrent des records à Rotterdam et Valence

Les livres d’histoire du marathon et du semi-marathon ont vu s’écrire de nouvelle lignes ce dimanche. A Rotterdam, le Belge Bashir Abdi, médaillé de bronze aux JO de Tokyo, a remporté le marathon en un temps de 2h03’35’’, améliorant ainsi de 41 secondes le record d’Europe que détenait le Turc Kaan Kigen Özbilen depuis 2019.  A cette occasion, l’athlète de 32 ans est également devenu le premier Européen à triompher sur cette course depuis 1998, année marquant la victoire de l’Espagnol Fabian Roncero et après laquelle l’Ethiopie, mais surtout le Kenya, ont toujours raflé la mise. « Je suis vraiment très heureux ! J'avais choisi de disputer ce marathon parce que je me sens à la maison à Rotterdam, c'est quasiment une course à domicile. J'étais venu pour courir vite, je savais que j'avais ce record d'Europe en moi », s’est-il réjoui dans des propos relayés par La Dernière Heure.


Gidey en état de grâce à Valence


Plus au sud de l’Europe, sur le sol espagnol à Valence, Letesenbet Gidey y est également allée de son record. Elle a tout bonnement explosé la meilleure performance mondiale du semi-marathon en bouclant les 21 kilomètres en 1h02’52’’, soit 70 secondes de mieux que le précédent record de la Kényane Ruth Chepngetich réalisé en avril dernier à Istanbul. Cette performance est d’autant plus belle pour l’Ethiopienne qui faisait ses grands débuts sur la distance. Elle possède désormais trois records du monde après ceux décrochés sur 5 000 m (14’06’’62), déjà à Valence en octobre 2020, et sur 10 000 m (29’01’’03), en juin à Hengelo (Pays-Bas). Letesenbet Gidey a coupé la ligne d’arrivée dans le même temps que l’Espagnol Javier Guerra, 28eme de l’épreuve masculine remportée par Abel Kipchumba (59’07’’). A noter que le marathon de Wuhan, prévu initialement ce dimanche, a été reporté en raison de la recrudescence des cas de coronavirus en Chine, à 103 jours de l’ouverture des JO d'hiver de Pékin.

>