Coupe Davis: Djokovic et la Serbie joueront les quarts

AFP

Contrat rempli pour Novak Djokovic et la Serbie: en battant la France jeudi à Madrid, ils se sont qualifiés pour les quarts de finale de la nouvelle Coupe Davis, tout comme l'avait fait la veille l'Espagne avec Rafael Nadal.

En soirée, se jouait le premier quart entre l'Australie et le Canada. Et les Canadiens ont pris l'avantage grâce à Vasek Pospisil, vainqueur du premier simple contre John Millmann 7-6 (9/7), 6-4. Dans le second simple, Denis Shapovalov tentait de qualifier les Canadiens face à Alex De Minaur, préféré à Nick Kyrgios.

Dans le duel Serbie-France qui devait déterminer le premier du groupe A, Filip Krajinovic a remporté d'entrée face à Jo-Wilfried Tsonga 7-5, 7-6 (7/5) la partie qui devait faire basculer le match.

"J'étais vraiment prêt pour ce match parce qu'on savait depuis longtemps que ce serait lui ou moi qui déciderait de la qualification dans ce groupe", a expliqué Krajinovic.

Il semblait comme entendu en effet que Djokovic remporterait le second simple tandis que la paire française Nicolas Mahut - Pierre-Hugues Herbert, vainqueur dimanche dernier des Masters à Londres, s'imposerait dans le double.

"Peut-être que de votre point de vue ça a semblé facile, mais du nôtre pas du tout: il a fallu les gagner, ces matchs, a assuré le N.2 mondial. Tsonga est en bonne forme et il aime jouer en indoor. Avec son service, ce n'est jamais facile de jouer contre lui. Mais Krajinovic a joué un des meilleurs matchs que je l'aie vu jouer. Il m'a donné des ailes et un peu de soulagement avant d'affronter Benoît (Paire)".
                  
Russie et Argentine repêchées
                  
Ce dernier, préféré à Gaël Monfils qui s'est montré totalement éteint contre le Japon, en a fait les frais... Il a attaqué avec beaucoup d'agressivité la rencontre, mais en milieu de premier set, le Serbe a serré son jeu et a mis la main sur le duel.

"J'ai donné mon maximum jusqu'à 4-3, c'était très accroché. Il aurait fallu que j'arrive à tenir ce niveau de jeu jusqu'au tie break au moins pour essayer de l'embêter...", a commenté Paire.

"Ce scénario est idéal pour nous: remporter nos deux matchs après les simples et ne pas avoir de pression pour les doubles, ce qui aurait été très délicat pour nous contre la France qui a la meilleure paire du monde", a relevé Djokovic.

"Nous voilà donc en quarts, contre la Russie qui a l'une des meilleures équipes, ce sera de nouveau un gros challenge", a-t-il ajouté.

Les Russes, en l'absence de Daniil Medvedev, ne se sont appuyés que sur Karen Khachanov et Andrey Rublev pour battre la Croatie (3-0) puis remporter une partie face à l'Espagne de Rafael Nadal (2-1), ce qui leur a permis de terminer dauphins du groupe B et d'être repêchés en tant que meilleurs deuxièmes.

De même pour les Argentins qui ont battu le Chili (3-0) et pris un point contre l'Allemagne (2-1). Ils seront opposés aux Espagnols vendredi pour une place en demies.

Le dernier quart de finale, également programmé vendredi, opposera l'Allemagne à la Grande-Bretagne.

Les horaires des quarts vendredi et de la demi-finale samedi ont par ailleurs été avancés d'une demi-heure par les organisateurs, en réaction à la polémique née après les matchs qui se sont terminés au milieu de la nuit, la palme revenant au duel Italie - Etats-Unis qui a pris fin jeudi à 4h05.