Open d'Australie (H) : Monfils lâche un set, Herbert tout près de l'exploit, Simon cède en quatre manches

Le tournant du match est certainement intervenu à la fin du deuxième set. Embarqué dans un tie-break, Gaël Monfils a alors dû sauver une balle de deux manches à zéro, contre lui. Finalement, le Français, 10eme joueur mondial et tête de série n°10, a fini par avoir le dernier mot, contre le Croate Ivo Karlovic, 124eme joueur mondial, en quatre manches (4-6, 7-6 (8), 6-4, 7-5) et 2h36 de jeu, au deuxième tour de l'Open d'Australie. Le Croate avait donc pris les choses en main, en prenant le service de son adversaire d'entrée, à sa troisième tentative. Et si le Français a bien eu la possibilité de débreaker, à 1-2, c'est bien Karlovic qui s'est adjugé cette première manche, sur sa deuxième balle de set (4-6). Dans la deuxième manche, Monfils s'est de nouveau procuré deux balles de break, à 2-1, avant donc de devoir en découdre dans un jeu décisif.

Monfils a ensuite déroulé


Et si le Tricolore est donc passé tout près de la correctionnelle, c'est bien lui qui a fini par avoir le dernier mot, à sa troisième tentative (7-6 (8)). Visiblement libéré, dans la troisième manche, le mieux classé des deux a attendu le septième jeu pour faire la différence, sur sa seconde opportunité, avant de conclure tranquillement (6-4). Enfin, dans l'ultime set, les deux hommes se sont rendu coup pour coup, jusqu'au onzième jeu. Alors que Karlovic servait pour égaliser à 6-6, pour se diriger vers un nouveau jeu décisif, il a fini par perdre ses moyens et son service. Gaël Monfils n'en demandait pas tant, et il ne s'est ensuite pas gêné pour conclure cette rencontre, sur son service (7-5). Au troisième tour, son dixième (en 15 participations) à Melbourne, le Français affrontera le Letton Ernests Gulbis.

 




Pierre-Hugues Herbert est passé par toutes les émotions. Opposé au Belge David Goffin, 11eme joueur mondial et tête de série n°11, le Français, 64eme joueur mondial, a finalement rendu les armes, en cinq manches (6-1, 6-4, 4-6, 1-6, 6-3) et 3h07 de jeu. Le Tricolore a semblé avoir disputé deux rencontres en une. Dans la première manche, le Français n'y était alors pas du tout et a ainsi cédé deux mises en jeu, avant de voir son adversaire conclure ce set, sur sa première opportunité (6-1). Dans la deuxième manche, Herbert s'est ensuite quelque peu rebellé. Ce n'est que sur la quatrième balle de break à son encontre qu'il a finalement cédé son service, avant d'en perdre un autre dans la foulée. Malgré un sursaut d'orgueil, et un débreak blanc dans la foulée, cela n'a pas empêché le Belge de conclure pour mener deux sets à zéro (6-4).

 

 

Les deux hommes n'ont pas été très en verve sur leurs services


C'est à ce moment-là que le moins bien classé des deux s'est alors remis dans le droit chemin. Dans la troisième manche, malgré un break blanc à 1-1, le Français a fini par débreaker, à 3-2, avant de prendre une nouvelle fois le service de son adversaire, pour revenir à deux sets à un (4-6). Dans la quatrième manche, Goffin n'a tout simplement remporté aucune de ses mises en jeu, même s'il a fini par sauver l'honneur, en prenant un service de son adversaire (1-6). Enfin, dans la cinquième et dernière manche, alors que tout était possible pour les deux hommes, c'est Herbert qui a craqué. Incapable de remporter une seule de ses trois dernières mises en jeu, et malgré deux breaks de son côté, il a finalement vu son adversaire valider son ticket pour le troisième tour (6-3).

 

 




Gilles Simon n'a pas su en profiter. Lors du deuxième tour de l'Open d'Australie, Nick Kyrgios a parfois perdu ses nerfs. Finalement, c'est bien l'Australien, 26eme joueur mondial et tête de série n°23, qui a eu le dernier mot, contre le Français, 61eme joueur mondial, en quatre manches (6-2, 6-4, 4-6, 7-5) et 2h51 de jeu. Dans la première manche, Simon s'est fait breaker blanc d'entrée, avant de perdre une deuxième et dernière fois son service à 4-2. Son adversaire n'en demandait pas tant et c'est sur son propre service, ensuite, qu'il a tout tranquillement conclu ce premier set (6-2). Dans la deuxième manche, même cas de figure. Le Tricolore a de nouveau perdu son service d'entrée. Cette fois, ce court mais non moins précieux avantage fut largement suffisant pour l'Australien, qui a ensuite conclu, une nouvelle fois, sur son propre service (6-4).

 

 

Kyrgios aurait certainement pu gagner en trois manches


Dans le troisième set, Gilles Simon a une nouvelle fois perdu son service d'entrée. Et alors que Kyrgios semblait se diriger vers une victoire tranquille en trois manches, il n'en a finalement rien été. En effet, le mieux classé des deux a fini par perdre le fil et ses deux derniers services, dont le dernier blanc, pour permettre alors à son adversaire de revenir à deux manches à une (4-6). Enfin, dans l'ultime set, les deux hommes se sont rendu coup pour coup. Et alors que l'on se rapprochait du dénouement de cette manche, Nick Kyrgios a placé un dernier coup d'accélérateur, pour se procurer trois balles de break. Simon n'avait visiblement pas l'intention de céder aussi facilement et il a rendu les armes, sur la quatrième opportunité de son adversaire. Ce dernier a ensuite conclu, sur sa deuxième balle de match (7-5).

OPEN D'AUSTRALIE (Australie, Grand Chelem, dur extérieur)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

3eme tour
Nadal (ESP, n°1) - Carreno Busta (ESP, n°27)
Kyrgios (AUS, n°23) - Khachanov (RUS, n°16)
Monfils (FRA, n°10) - Gulbis (LET, Q)
Fritz (USA, n°29) - Thiem (AUT, n°5)

Medvedev (RUS, n°4) - Popyrin (AUS)
Isner (USA, n°19) - Wawrinka (SUI, n°15)
Goffin (BEL, n°11) - Rublev (RUS, n°17)
Verdasco (ESP) - A.Zverev (ALL, n°7)

Sandgren (USA) - Querrey (USA)
Pella (ARG, n°22) - Fognini (ITA, n°12)
Fucsovics (HUN) - Paul (USA)
Millman (AUS) - Federer (SUI, n°3)

Tsitsipas (GRE, n°6) - Raonic (CAN, n°32)
Cilic (CRO) - Bautista Agut (ESP, n°9)
Schwartzman (ARG, n°14) - Lajovic (SER, n°24)
Nishioka (JAP) - Djokovic (SER, n°2)

2eme tour
Nadal (ESP, n°1) bat Delbonis (ARG) : 6-3, 7-6 (4), 6-1
Carreno Busta (ESP, n°27) bat Gojowczyk (ALL, Q) : 6-4, 6-1, 1-6, 6-4
Kyrgios (AUS, n°23) bat Simon (FRA) : 6-2, 6-4, 4-6, 7-5
Khachanov (RUS, n°16) bat Ymer (SUE) : 6-2, 2-6, 6-4, 3-6, 7-6 (8)

Monfils (FRA, n°10) bat Karlovic (CRO) : 4-6, 7-6 (8), 6-4, 7-5
Gulbis (LET, Q) bat Bedene (SLO) : 7-5, 6-3, 6-2
Fritz (USA, n°29) bat Anderson (AFS) : 4-6, 6-7 (5), 7-6 (4), 6-2, 6-2
Thiem (AUT, n°5) bat Bolt (AUS) : 6-2, 5-7, 6-7 (5), 6-1, 6-2

Medvedev (RUS, n°4) bat Martinez (ESP, Q) : 7-5, 6-1, 6-3
Popyrin (AUS) bat Munar (ESP) : 6-2, 7-6 (5), 6-2
Isner (USA, n°19) bat Tabilo (CHI, Q) : 6-4, 6-3, 6-3
Wawrinka (SUI, n°15) bat Seppi (ITA) : 4-6, 7-5, 6-3, 3-6, 6-4

Goffin (BEL, n°11) bat Herbert (FRA) : 6-1, 6-4, 4-6, 1-6, 6-3
Rublev (RUS, n°17) bat Sugita (JAP) : 6-2, 6-3, 7-6 (5)
Verdasco (ESP) bat Basilashvili (GEO, n°26) : 4-6, 7-6 (5), 6-4, 6-4
A.Zverev (ALL, n°7) bat Gerasimov (BIE) : 7-6 (5), 6-4, 7-5

Sandgren (USA) bat Berrettini (ITA, n°8) : 7-6 (7), 6-4, 4-6, 2-6, 7-5
Querrey (USA) bat Berankis (LIT) : 7-6 (2), 4-6, 6-4, 6-4
Pella (ARG, n°22) bat Barrère (FRA) : 6-1, 6-4, 3-6, 6-3
Fognini (ITA, n°12) bat Thompson (AUS) : 7-6 (4), 6-1, 3-6, 4-6, 7-6 (4)

Fucsovics (HUN) bat Sinner (ITA) : 6-4, 6-4, 6-3
Paul (USA) bat Dimitrov (BUL, n°18) : 6-4, 7-6 (6), 3-6, 6-7 (3), 7-6 (3)
Millman (AUS) bat Hurkacz (POL, n°31) : 6-4, 7-5, 6-3
Federer (SUI, n°3) bat Krajinovic (SER) : 6-1, 6-4, 6-1

Tsitsipas (GRE, n°6) bat Kohlschreiber (ALL) : forfait
Raonic (CAN, n°32) bat Garin (CHI)  : 6-3, 6-4, 6-2
Cilic (CRO) bat Paire (FRA, n°21) : 6-2, 6-7 (6), 3-6, 6-1, 7-6 (3)
Bautista Agut (ESP, n°9) bat Mmoh (USA, WC) : 5-7, 6-2, 6-4, 6-1

Schwartzman (ARG, n°14) bat Davidovich Fokina (ESP) : 6-1, 6-4, 6-2
Lajovic (SER, n°24) bat Polmans (AUS, WC) : 6-2, 6-4, 6-3
Nishioka (JAP) bat Evans (GBR, n°30) : 6-4, 6-3, 6-4
Djokovic (SER, n°2) bat Ito (JAP, WC) : 6-1, 6-4, 6-2