Philadelphie et Portland gardent espoir

AFP

Les Sixers se sont imposés 112 à 101 et tenteront de décrocher le dernier billet pour la finale de la conférence Est, dimanche à Toronto.

Le vainqueur de ce match N.7 décisif sera opposé à Milwaukee, vainqueur mercredi quatre victoires à une de son duel face à Boston.

Les Sixers qui n'ont plus le droit à l'erreur, ont livré leur meilleure prestation des play-offs 2019. Ils ont quasiment toujours fait la course en tête et menaient déjà de 15 points à la pause (58-43).

Ils ont compté jusqu'à 24 points d'avance (93-69) durant le 4e quart-temps, avant de finir en roue libre et ménager leurs titulaires.

Jimmy Butler a marqué 25 points et Ben Simmons, très critiqué pour ses ternes prestations des matchs précédents, a réagi avec 21 points, huit rebonds et six passes décisives.

Joël Embiid a lui apporté 17 points et 12 rebonds. Le pivot camerounais a terminé la rencontre avec un impressionnant "+/-" (statistique qui mesure son impact sur le jeu de son équipe) de +40.

Il est pourtant toujours diminué par une tendinite au genou gauche et n'a pas pu s'entraîner ces derniers jours à cause d'un virus.

"Il fallait que je montre l'exemple. S'il faut que je joue pendant 45 minutes lors du prochain match, je répondrai présent", a insisté Embiid.

Six joueurs des Sixers ont marqué dix points et plus.
                  
"Difficile à battre"                  
                  
"Quand on joue à ce niveau, on est difficile à battre", a estimé Butler.

Kawhi Leonard s'est démené pour ramener Toronto au score, en vain malgré ses 29 points en 40 minutes.
Portland a de son côté eu raison de Denver 119 à 108 grâce aux 32 points de Damian Lillard, dont 17 dans le seul 3e quart-temps, et aux 30 points de CJ McCollum.

C'est le remplaçant Rodney Hood qui a fait définitivement plier les Nuggets avec ses 25 points, nouveau record personnel en play-offs.

Denver avait pourtant bien mieux débuté la rencontre que les Trail Blazers, dans le sillage de son pivot serbe Nikola Jokic (29 pts, 12 rbds).

Jamal Murray a de son côté ajouté 24 points, mais cela n'a pas suffi, car "on a manqué de réalisme et d'intensité en défense", a regretté l'entraîneur de Denver, Mike Malone.

Le coach des Nuggets reste confiant avant le match N.7 à domicile dimanche et voit son équipe atteindre le dernier carré pour la quatrième fois de son histoire.

"On a déjà été dans cette situation, au tour précédent (contre San Antonio éliminé 4-3). On est l'équipe qui a le meilleur bilan à domicile du Championnat, cela veut dire quelque chose", a-t-il rappelé.

Le vainqueur de ce match décisif sera opposé en finale de la conférence Ouest à Golden State ou Houston.

Les Warriors mènent trois victoires à deux avant le match N.6 vendredi à Houston où ils se présenteront sans leur meilleur marqueur Kevin Durant, blessé au mollet droit et indisponible au moins une semaine.