Espagne: Varane, impérial, offre le trône provisoire au Real Madrid

AFP

Le roi mage du Real s'appelle Raphaël Varane, et il a apporté le trône comme cadeau : grâce à un but contre son camp provoqué sur une sortie ratée du gardien de Getafe David Soria (35e), puis un but de la tête sur un coup franc de Toni Kroos (53e), en plus du troisième but final de Luka Modric dans les arrêts de jeu (90e+6), le champion du monde français a offert la tête de la Liga aux Merengues (40 pts), qui comptent provisoirement un point d'avance sur le Barça.

En pleine bourre malgré une petite erreur qui aurait pu mener à une occasion dangereuse dans la surface du Real (20e), Varane a inscrit son deuxième but de la saison en Liga. Seuls Karim Benzema (12) Luka Modric (3) et Sergio Ramos (3), en ont marqué plus que lui en championnat au Real.

Dans le sillage d'un Varane régnant dans les airs, les Madrilènes, plus précis et efficaces que Getafe en attaque, ont glané là leur premier succès de l'année 2020. C'est aussi leur première victoire depuis le 11 décembre à Bruges (3-1), avant les trois nuls enchaînés en championnat contre Valence (1-1), Barcelone (0-0) et Bilbao (0-0).

De quoi se remettre d'aplomb avant la Supercoupe en Arabie Saoudite (8-12 janvier)... Même si le sort aurait pu en être autrement, tant l'équipe de la banlieue sud-ouest de Madrid a mis la pression devant les cages de la "Maison blanche".

L'intensité défensive imprimée par Getafe d'entrée de jeu dans les trente derniers mètres a mis en difficulté la relance du Real, et les frappes lourdes depuis l'extérieur de la surface de Mauro Arambarri (24e) et Fayçal Fajr (38e, 43e), et la tête de Leandro Cabrera (45e+3) ont donné des sueurs froides aux hommes de Zinédine Zidane.

Mais à chaque fois, l'inébranlable portier belge du Real Madrid Thibaut Courtois, irréprochable sur sa ligne, a sauvé les siens de l'égalisation.
Après trois matches nuls de rang pour clore son année 2019, le Real Madrid a mis un terme aux critiques sur son récent mutisme face au but, et a lancé 2020 de manière idéale... avant, peut-être, un deuxième Clasico en finale de Supercoupe à Djeddah (Arabie Saoudite), le 12 janvier ?