Chine: Marcello Lippi annonce qu'il quitte son poste de sélectionneur

AFP

"Mon salaire est très élevé, et je prends tout la responsabilité. Je démissionne en tant que sélectionneur de la Chine", a déclaré l'entraîneur de 71 ans, champion du monde en 2006 avec l'Italie, à l'agence de presse chinoise Chine Nouvelle, après le succès de la Syrie lors d'une rencontre délocalisée à Dubaï (Emirats arabes unis).

La Fédération chinoise de football n'a pas encore indiqué si elle avait accepté son offre de démissionner.

L'ancien coach de la Juventus Turin a déjà occupé le poste de sélectionneur de la Chine entre octobre 2016 et janvier 2019 après avoir entraîné le club chinois de Guangzhou Evergrande de 2012 à 2014.

Lippi a été nommé à nouveau fin mai à la tête de l'équipe nationale chinoise, quatre mois après son départ et suite à un intérim raté de son compatriote Fabio Cannavaro.

La Syrie est confortablement en tête du Groupe A avec 12 points grâce à sa quatrième victoire consécutive, tandis que les coéquipiers de Gao Lin se retrouvent à la deuxième place, cinq points derrière, devançant les Philippines seulement à la différence de buts.

Outre les premiers de poule, seuls les quatre meilleurs deuxièmes des huit poules de la zone Asie se qualifient pour le 3e tour, avant d'espérer accéder au Mondial.

La Chine, 69e au classement FIFA, n'a participé qu'à une seule Coupe du monde, celle de 2002, une compétition achevée sur un bilan de trois défaites et zéro but.