Allyson felix échoue, Kerley et Kendricks brillent

Reuters

La troisième journée des championnats d'athlétisme des USA à Des Moines (Iowa), qui servent de sélections pour les Mondiaux, a par ailleurs été marquée par les performances de Fred Kerley sur 400 m et de Sam Kendricks au saut à la perche.

Sextuple médaillée d'or olympique, Allyson Felix, 33 ans, courait dans le Drake Stadium de Des Moines pour la première fois après s'être absentée pendant 13 mois pour donner naissance à une petite fille.

Felix n'est arrivée que 6e de la finale, bouclant son tour de piste en 51 sec 94/100, un chrono très éloigné de son record personnel de 49 sec 26/100 établi en 2015.

C'est la première fois dans sa brillante carrière qu'Allyson Felix ne se qualifie pas en épreuve individuelle dans une grande compétition.

Elle pourrait toutefois aller aux Mondiaux-2019, qui se tiennent à Doha du 27 septembre au 6 octobre, en tant que membre du relais 4x400 m américain.
                  
Fred Kerley brille sur 400
                  
Une autre déception a été celle de Michael Norman, étoile montante du sprint américain, battu samedi en finale du 400 m.

Norman a été devancé par Fred Kerley, arrivé 1er en 43 sec 64/100, nouveau record personnel, une performance qui fait de Kerley le septième coureur le plus rapide de tous les temps sur le tour de piste.

Michael Norman avait fait sensation lors de sa première saison professionnelle avec un chrono de 43 sec 45/100, 4e meilleure performance mondiale de l'histoire.

Mais lors de la finale de Des Moines, il n'est pas parvenu à remonter le puissant Kerley, terminant 2e en 43 sec 79/100.

Cela ne met toutefois pas en cause la présence de Norman à Doha, les trois premiers dans chaque discipline aux championnats des Etats-Unis étant sélectionnés pour les Mondiaux.

Au 100 m haies féminin, Keni Harrison, détentrice du record du monde, a livré une belle performance, prenant l'or en 12 sec 44/100 devant Nia Ali et la championne olympique Brianna McNeal.

Le 400 m haies masculin a vu la victoire de Rai Benjamin en 47 sec 21/100, troisième meilleure performance mondiale de 2019.

A la perche, le champion du monde en titre Sam Kendricks a réalisé un exploit avec un saut de 6,06 m, nouveau record des Etats-Unis et meilleure performance mondiale.

Seuls deux hommes, l'Ukrainien Sergey Bubka et le Français Renaud Lavillenie, ont sauté plus haut.