Panoramic

Ligue Europa - AS Roma : Nainggolan, la métamorphose du Ninja

Connu pour sa hargne, Radja Nainggolan s’est mué en finisseur depuis l’arrivée de Luciano Spalletti sur le banc de la Roma. Un atout de plus pour les Giallorrosi qui affrontent ce soir Villarreal en Ligue Europa (21h sur beIN SPORTS 2).

Une fois n’est pas coutume, Radja Nainggolan a fait parler de lui ces dernières jours en Italie, non pas pour ses prestations mais pour ses déclarations. Dans une vidéo, le Belge a fait part de son désamour pour la Juventus : « Je suis contre la Juve depuis que je suis né. Quand j’étais à Cagliari, j’aurai tout donné pour les battre. Je les déteste parce qu’ils gagnent toujours grâce à un penalty ou à un coup franc. Je suis venu à Rome pour gagner quelque chose contre la Juve ». Des propos qui ont déplu à certains mais qui ont réjoui les supporters Giallorossi, déjà fans du « Ninja ». Une estime mutuelle puisque l’ancien de Cagliari, en pleine négociation pour une prolongation de contrat, ne cesse de répéter son attachement à la Roma et semble vouloir y rester encore plusieurs années.

Le Corriere dello Sport du 10 février

Une bonne nouvelle pour le coach romain, Luciano Spalletti, tombé sous le charme du Belge. « Il est très fort, c’est un top player, de niveau européen » a-t-il récemment déclaré à propos de son protégé. Il faut dire que Nainggolan est un joueur précieux que tous les entraineurs rêveraient d’avoir. Réputé pour son volume de jeu impressionnant, il ne lésine jamais sur les efforts. Guerrier inépuisable, l’homme à la crête blonde abat un travail considérable au milieu de terrain, évoluant souvent dans l’ombre. Mais depuis l’arrivée de Spalletti, il y a un an, sur le banc de la Roma, Nainggolan est plus dans la lumière. L’entraineur italien a en effet décidé de lui confier les clés du jeu de la Roma en le repositionnant juste derrière l’attaque, en « trequartista ».

Et autant dire que le joueur aux multiples tatouages rend bien à son coach la confiance qu’il lui a accordé. Avec six réalisations, il a déjà égalé son record de buts sur une saison en Serie A. Pour la première fois de sa carrière, il a marqué dans trois compétitions différentes (championnat, coupe d’Italie et Ligue Europa). C’est simple, Nainggolan en est à 15 buts toutes compétitions confondues sous l’ère Spalletti, plus que lors de toutes ses saisons précédentes additionnées. Désormais dans un rôle de finisseur qu’on ne lui connaissait pas forcément, le Belge est devenu le Monsieur Plus de la Roma. Ces derniers temps, le club de la Louve s’en remet souvent à lui dans les moments importants voire critiques. Il a notamment débloqué plusieurs situations comme face à Milan, l’Udinese, lors du derby romain ou dernièrement contre Crotone. Le sera-t-il face à Villarreal en Ligue Europa ? Réponse ce soir (21h sur beIN SPORTS 2).