Discipline: Le Roux suspendu 7 semaines, Imhoff blanchi

ICON SPORT

L'un s'en sort, pas l'autre : les Racingmen Bernard Le Roux et Juan Imhoff étaient convoqués ce mercredi devant la commission de discipline et des règlements de la Ligue nationale de rugby (LNR), suite à la citation des 2 joueurs à l'issue du choc de la 2e journée du Top 14 entre le Racing 92 et Clermont. Impliqués sur un plaquage à 2 à l'encontre d'un adversaire, Le Roux et Imhoff ont écopé l'un et l'autre d'un verdict bien différent.

Si les images et les arguments de la défense ont permis de déterminer qu’il n’y avait pas lieu à sanction disciplinaire à l'encontre d'Imhoff, Le Roux est lui sanctionné de 7 semaines de suspension pour « Jeu dangereux ». Alors que le degré « moyen » de l’échelle de gravité, retenu parce que la tête de la victime a été touchée, prévoyait une peine de 10 semaines, aggravée d'une semaine par le casier disciplinaire du joueur, celle-ci a été réduite de 4 semaines du fait des circonstances atténuantes (reconnaissance de la culpabilité, conduite avant et pendant l’audience et expression de remords). Le Roux ne sera donc requalifié qu'à compter du lundi 29 octobre.

Le Racing 92 perd également Joe Rokocoko, suspendu une semaine pour « Indiscipline » et plus particulièrement pour « Cumul de deux cartons jaunes lors d’une même rencontre », à l'occasion du match de la 3e journée du Top 14 face à Agen. 

Enfin, si la commission a décidé qu’il n’y avait pas lieu à sanction disciplinaire à l’encontre du Grenoblois Lolagi Visinia, cité à l'issue du match contre le Stade Toulousain, comptant pour la 2e journée du Top 14, le Toulousain Florian Verhaeghe est sanctionné de 3 semaines de suspension pour « Jeu dangereux ».